RESTEZ CONNECTÉ

ENQUÊTES

Russie : un partisan de Navalny condamné à deux ans de prison pour des tweets

Publié

le

Un tribunal russe a condamné ce vendredi à deux ans de prison ferme un collaborateur de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny pour la publication de messages jugés «extrémistes» sur le réseau social Twitter.

Pavel Zelensky, un caméraman travaillant pour le Fonds de lutte contre la corruption (FBK), l’organisation fondée par Alexeï Navalny, avait publié le 2 octobre deux tweets pour exprimer sa colère après le suicide d’une journaliste.

Irina Slavina, rédactrice en chef d’un site d’information russe indépendant et critique des autorités à Nijni Novgorod, s’était immolée par le feu à la suite d’une perquisition de la police à son domicile.

Pavel Zelensky avait réagi sur son compte Twitter en s’en prenant avec des mots vulgaires à «ce pouvoir de pacotille», ajoutant qu’il haïssait le président Vladimir Poutine, son porte-parole Dmitri Peskov et «toutes ces ordures» au pouvoir. Le 15 janvier, il avait été arrêté par la police et inculpé pour «appels publics à des actions extrémistes» publiés sur internet.

Une porte-parole du tribunal Touchinski de Moscou a précisé à l’AFP que Pavel Zelensky effectuera sa peine dans une colonie pénitentiaire à «régime normal». Selon sa femme, Natalia Zelenskaïa, il avait choisi de plaider coupable «dans l’espoir de réduire sa peine».

En 2019, un blogueur russe avait lui été condamné à cinq ans de prison pour un tweet suggérant de s’en prendre aux enfants de policiers. Sur Twitter, Alexeï Navalny avait estimé le 15 janvier que les tweets de Pavel Zelensky décrivaient «justement» la situation.

Deux jours plus tard, le célèbre détracteur du Kremlin avait été lui-même arrêté à son retour en Russie après une convalescence en Allemagne à la suite d’un empoisonnement dont il tient le Kremlin pour responsable.

L’opposant a ensuite écopé d’une peine de deux ans et demi de prison pour avoir violé un contrôle judiciaire – alors qu’il était soigné en Allemagne – dans le cadre d’une précédente affaire.

Avec AFP

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECONOMIE

Presse : Google visé par une enquête anticoncurrentielle en Allemagne

Publié

le

L’office fédéral profite de nouveaux pouvoirs d’action, que lui a conférés une récente loi allemande, pour examiner en détail l’offre du moteur de recherche américain Google News Showcase.

Les enquêtes à l’encontre des Gafam n’en finissent plus en Allemagne depuis janvier. Vendredi, le gendarme national de la concurrence a annoncé l’ouverture d’une enquête visant le service d’actualités de Google: Google News Showcase.

Dans cette nouvelle procédure, il souhaite examiner en détail l’offre du moteur de recherche américain pour déterminer si Google News Showcase ne discrimine pas certains médias.

Lancé à l’automne dernier outre-Rhin, ce service permet aux médias partenaires, dont les journaux der Spiegel, Stern ou die Zeit, d’être rémunérés pour une sélection de contenus enrichis proposés par Google.

Eviter des discriminations entre les différents éditeurs de presse
Pour News Showcase, Google acquiert également des articles payants auprès d’éditeurs afin de les proposer gratuitement aux lecteurs.

«La coopération avec Google peut être attrayante pour les éditeurs et autres fournisseurs d’informations et offrir aux consommateurs des informations nouvelles ou améliorées. Il convient toutefois de veiller à ce qu’il n’y ait pas de discrimination entre les différents éditeurs», explique dans un communiqué le président de l’office fédéral anti-cartel, Andreas Mundt.

«La position de force de Google ne doit pas avoir pour effet d’écarter les offres concurrentes des éditeurs ou d’autres fournisseurs d’informations», ajoute-t-il.

Adoptée en janvier dernier, une nouvelle loi allemande sur la concurrence renforce les compétences de l’autorité anti-trust pour lutter contre les pratiques anti-concurrentielles des grands groupes numériques.

L’office fédéral anti-cartel peut ainsi interdire des pratiques anti-concurrentielles aux entreprises qui ont une position dominante sur les marchés.

Depuis, l’autorité allemande a initié, en vertu de cette loi, des enquêtes contre Google, Facebook et Amazon pour pratiques anti-concurrentielles.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

ACTUALITÉ

Afrique du Sud : l’ANC suspend un haut responsable pour corruption, une première

Publié

le

L’ANC, parti historique au pouvoir en Afrique du Sud, a suspendu son secrétaire général Ace Magashule accusé de corruption, un succès pour le président Cyril Ramaphosa, qui jouait gros sur ce dossier, au sein d’un parti fractionné.

Le Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela, empêtré jusqu’au cou dans des affaires de corruption depuis plusieurs années, cherche à se refaire une virginité face à des électeurs écœurés.

Mais les soutiens internes d’Elias Magashule, surnommé «Ace», sont nombreux, notamment parmi les partisans de l’ancien président Jacob Zuma, qui traîne lui-même de nombreuses casseroles.

«C’est le premier signe vraiment fort que l’ANC est prêt à faire le ménage dans ses rangs. Il lui reste un sacré chemin à parcourir mais c’est une condition préalable absolue pour s’attaquer à la corruption», s’est réjoui auprès de l’AFP David Lewis, directeur de l’ONG Corruption Watch.

«Ils (l’ANC) semblaient assez déterminés, mais ils sont aussi passés maîtres dans l’art des deuxièmes et troisièmes chances», a-t-il souligné, en écho aux nombreux sceptiques échaudés qui craignaient que l’ANC n’aille pas jusqu’au bout et balaie Ace Magashule sous le tapis sans l’affronter.

«L’Oncle Cyril», comme le surnomment les Sud-Africains en raison de sa bonhomie et sa bonne volonté apparente, a semblé longtemps isolé dans ce bras de fer avec l’inoxydable sexagénaire, secrétaire général de l’ANC depuis 2017.

Mais sa suspension, et le fait que suffisamment de dirigeants de l’ANC donnent leur aval pour la rendre possible, est une douceur pour le président qui a juré d’en finir avec le fléau de la corruption.

«C’est une victoire politique majeure pour le président», affirme à l’AFP Aleix Montaa, chercheur à l’institut Verisk Maplecroft. Ace écarté, le président va pouvoir «renforcer son leadership sur le parti, lui donnant l’espace politique nécessaire pour mettre en œuvre ses réformes».

La mise à l’écart de Magashule représente «une consolidation du pouvoir du président Ramaphosa au sein de l’ANC» dans les luttes de factions actuelles, qui «nuisent à la gouvernance», entre son courant et celui de «l’ancien président Jacob Zuma et Ace Magashule d’autre part», analyse la Fondation De Klerk.

C’est aussi «une victoire pour l’ANC tout court», affirme à l’AFP le politologue Mcebisi Ndletyana, et «la démonstration que lorsque les citoyens s’expriment et se font entendre, ils peuvent faire bouger les lignes».

Règne «gangster»

Le parti avait donné à Ace Magashule, sourcils froncés et perpétuel air renfrogné, crâne rasé et lunettes strictes, 30 jours pour partir de lui-même.

Mais l’ex-patron de l’ANC dans la province du Free State (Centre), accusé par une biographie explosive intitulée «Gangster State» d’y avoir régné en mafieux, a laissé passer la date butoir, la semaine dernière, forçant le parti à prendre ses responsabilités.

Sa suspension, qui lui a été signifiée par une lettre signée de son adjoint, Jessie Duarte, au nom de l’ANC, a pris effet lundi et court jusqu’à l’aboutissement de son procès, a-t-on appris mercredi lorsque cette lettre a fuité dans les médias.

Une réunion lundi de la direction du parti «a réaffirmé» sa décision prise fin mars d’imposer à tout membre poursuivi pénalement «pour corruption ou d’autres crimes graves» de démissionner ou de s’exposer à une suspension.

«Vous avez été inculpé et convoqué à comparaître devant un tribunal pour corruption et fraudes, vols et blanchiment», rappelle cette lettre.

De nombreux internautes soulignaient que cette suspension ne privait pas l’intéressé pour autant de son salaire, ce que la lettre confirme.

Actuellement en liberté sous caution, Ace Magashule sera jugé en août aux côtés d’une quinzaine de coaccusés, pour avoir notamment volé de l’argent public mis de côté en 2014 pour désamianter des logements sociaux, lorsqu’il était premier ministre du Free State.

Les travaux n’ont jamais eu lieu : les enquêteurs estiment que l’équivalent de près de 15 millions de dollars canadiens ont été empochés.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

ACTUALITÉIl y a 1 semaine

Mali : un nouveau gouvernement formé, des militaires toujours à des postes clés

Le nouveau président de transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, a désigné vendredi les membres d’un nouveau gouvernement dans...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Mali : l’armée française tue un chef d’Aqmi responsable du rapt des journalistes RFI morts en 2013

L’armée française a tué samedi dernier dans le nord du Mali un chef djihadiste d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) responsable...

SPORTSIl y a 2 semaines

Macron sur le retour de Benzema : «Deschamps a fait le bon choix pour les Bleus et la nation»

Le Président de la République, de passage à Clairefontaine, a évoqué plusieurs sujets d’actualité sur les stars des Bleus. Un...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Bénin : le président de la Commission de l’UEMOA reçu par Patrice Talon

Le chef de l’Etat Patrice Talon a reçu en audience ce jeudi 10 juin 2021 au Palais de la Marina,...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Bénin : «1400 autres agents seront recrutés avant la fin du quinquennat», Wilfried Houngbédji

Le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji s’est prononcé ce mercredi 09 juin 2021 sur le recrutement de 3000 agents...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Bénin : un bébé retrouvé dans une brousse à Tchaourou

Triste découverte ce mercredi 09 juin 2021 dans la commune de Tchaourou. Un bébé de sexe féminin a été retrouvé...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

En hausse, l’investissement dans la recherche scientifique reste dominé par les États-Unis et la Chine

Les dépenses mondiales consacrées aux sciences ont sensiblement augmenté, avec un dynamisme sans précédent dans des pays en voie développement...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Essonne : une femme tombe du deuxième étage, son compagnon interpellé

Une enquête pour tentative de meurtre aggravé a été ouverte ce jeudi 10 juin, alors qu’une habitante a été hospitalisée...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Floride : un adulte et un nourrisson tués dans une fusillade

Un adulte et un nourrisson ont été tués jeudi 10 juin par une personne qui s’est ensuite donné la mort,...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Mise en garde du FMI après l’adoption du bitcoin par le Salvador

Un porte-parole du Fonds monétaire international a averti jeudi des risques d’utilisation du bitcoin pour les transactions du quotidien après...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

La Hongrie veut interdire la «promotion» de l’homosexualité auprès des mineurs

Le parti du premier ministre hongrois Viktor Orban a déposé jeudi 10 juin des amendements législatifs visant à interdire la...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Russie : un Tchétchène expulsé de France condamné à un an et demi de prison

L’ONG russe Memorial a affirmé jeudi 10 juin à l’AFP qu’un ressortissant tchétchène récemment expulsé de France vers la Russie,...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Cuba rejette l’«ingérence» d’une résolution du Parlement européen

Cuba a rejeté jeudi 10 juin la «fausseté et l’ingérence» d’une résolution approuvée par le Parlement européen qui condamne «l’existence...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Algérie : coup de filet contre l’opposition à la veille des élections

L’opposant Karim Tabbou, figure du Hirak, et le directeur d’une station de radio proche de ce mouvement prodémocratie, ont été...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Le G7 va donner un milliard de doses de vaccin aux pays pauvres

Les dirigeants doivent «annoncer qu’ils fourniront au moins un milliard de doses de vaccins en partageant des doses et en...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Les aides aux pays les plus pauvres pourraient profiter aux créanciers chinois, s’inquiète Yellen

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen s’est dite jeudi préoccupée par le fait que des créanciers chinois puissent profiter...

SPORTSIl y a 2 semaines

Les États-Unis vont candidater pour organiser une Coupe du monde de rugby

Les États-Unis ont franchi un pas supplémentaire vers une candidature pour organiser la Coupe du monde de rugby, après que...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Porto Rico : un fournisseur d’électricité victime d’une cyberattaque et d’un incendie, des milliers de personnes dans le noir

Les coupures de courant affectaient jeudi soir plus de 500.000 particuliers sur l’île. Le fournisseur d’électricité a annoncé avoir subi...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Crise en Colombie : le gouvernement s’engage à enquêter sur 21 homicides

Le gouvernement colombien s’est engagé jeudi 10 juin auprès de la Commission interaméricaine des droits humains (CIDH) à faire toute...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Malaisie : appels à la libération de la compagne de Rémy Daillet et trois enfants

Rémy Daillet, figure d’un mouvement complotiste et sous le coup d’un mandat d’arrêt international, a été interpellé fin mai, avec...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Un jeune de 17 ans mis en examen pour le meurtre d’une mère de famille en Guadeloupe

Un jeune de 17 ans est mis en examen pour homicide volontaire en Guadeloupe, pour le meurtre d’une mère de...

SPORTSIl y a 2 semaines

Match Sierra Leone vs Bénin : voici la date et le stade de la rencontre

La Sierra Leone affronte le Bénin, le 14 juin à Conakry en Guinée, dans un match, comptant pour la sixième...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Don de 500 millions de vaccins : le président américain Biden évoque une «étape historique»

Le président américain Joe Biden a estimé jeudi que le don par les Etats-Unis de 500 millions de vaccins anti-Covid...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Emmanuel Macron annonce qu’il rencontrera Erdogan «juste avant» le sommet de l’Otan

Le président français Emmanuel Macron a annoncé jeudi 10 juin qu’il allait rencontrer son homologue turc Recep Tayyip Erdogan «juste...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Sénégal : centralisation des informations financières pour les PME

Le ministère du Commerce et des PME, en collaboration avec ses partenaires, met actuellement en place un guichet unique d’informations...