RESTEZ CONNECTÉ

ACTUALITÉ

Présidentielle 2020 : «on doit accepter» les décisions des institutions (Ouattara)

Avatar

Publié

le

Dans un Etat démocratique l’on doit accepter les décisions des institutions de la République, a dit jeudi le président ivoirien Alassane Ouattara, à cinq semaines de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, lors d’une visite d’Etat à Sinfra, dans le Centre-ouest du pays.

Devant des milliers de personnes à Sinfra, chef-lieu de département dans la Région de la Marahoué, M. Alassane Ouattara, a au cours d’un meeting, raconté les difficultés pour acquérir en 1999 son certificat de nationalité et évoqué le rejet de sa candidature à l’élection présidentielle de 2000.

«Je n’ai rien dit, j’ai attendu le temps qu’il fallait pour me présenter aux élections (et) c’est cela la démocratie. Quand les institutions vous disent que vous n’êtes pas donc éligibles, même si c’est injuste comme c’était mon cas on doit l’accepter, parce qu’il s’agit des institutions de la République», a expliqué M. Ouattara.

«Nous avons accepté les décisions des institutions, donc qu’ ils (les opposants) continuent leur désobéissance civile, nous, nous sommes au travail ici, nous travaillons pour les Ivoiriens, pour tous les Ivoiriens, sans exception», a-t-il lancé.

Le chef de l’Etat ivoirien a salué le magistrat Epiphane Zorro, un fils de la Région, qui lui a délivré avec courage son certificat de nationalité. L’acte «annulé», avait fait l’objet de recours judiciaire et conduit le jeune juge en «exil» au Burkina Faso puis ensuite en Belgique.

«Tout cela, pour rendre Alassane Ouattara inéligible (…) quand j’entends ces donneurs de leçon, aujourd’hui, quelle honte, c’est une honte, ils ont créé les problèmes de la Côte d’Ivoire (et) sont responsables de tous ces maux que la Côte d’Ivoire a vécus», a dit M. Ouattara.

Selon lui, la Côte d’Ivoire a connu des crises politico-militaires par la suite «parce qu’ils n’ont pas respecté le droit et les institutions; et voilà que 20 ans après ils recommencent les mêmes bêtises».

«Ces gens qui n’ont jamais respecté le droit, ni la justice ont pourchassé Epiphane, qui a dû s’exiler au Burkina et en Belgique pendant des années, parce que le pouvoir en place considérait qu’il ne devait pas donner à Alassane Ouattara son certificat de nationalité, (car) si Alassane Ouattara était candidat en 2000, il serait président depuis 2000», a-t-il poursuivi.

Le Conseil constitutionnel ivoirien a déclaré éligibles, le 14 septembre 2020, quatre candidats sur 44 candidatures. Le président sortant a été retenu ainsi que l’ex-président Henri Konan Bedié, M. Kouadio Konan Bertin «KKB» et Affi Nguessan, le chef du parti de Laurent Gbagbo.

M. Gbagbo et l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, condamnés tous deux par contumace, et ce fait, ôté du listing électoral selon le Code électoral, n’ont pas été retenus pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Plusieurs figures politiques importantes ont été également recalées par le Conseil constitutionnel, entre autres, Toikeusse Mabri, Mamadou Koulibaly, Gnamien Konan, Marcel Amon-Tanoh.

L’opposition ivoirienne qui estime que M. Ouattara, élu en 2010 puis réélu en 2015, brigue selon elle à un «troisième mandat» contrairement aux dispositions de la Constitution, a appelé à la désobéissance civile.

Dans son allocution, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a laissé entendre qu’il ne laissera pas prospérer le désordre. Le Conseil constitutionnel a tranché que la Côte d’Ivoire est sous l’ère de la troisième République, ce qui donne carte blanche au président sortant d’être candidat.

AP/ls/APA

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉ

Mali : le M5-Rfp réclame la présidence et le quart des membres du CNT

Avatar

Publié

le

A la faveur d’une Assemblée générale tenue, samedi dernier, à Bamako, le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) accuse de «trahison», le comité national pour le Salut du peuple (CNSP), junte militaire ayant renversé l’ex-président, Ibrahim Boubacar Kéïta.

Le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) est très remonté contre le comité national pour le Salut du peuple (CNSP). Malgré le rôle prépondérant qu’il a joué dans le renversement du régime Ibk, les membres de ce mouvement n’ont pas été associés à la composition du gouvernement de transition mis en place. Au cours donc de cette Assemblée générale, ils ont dénoncé le non-respect des engagements pris par la junte depuis le coup d’État du 18 Août dernier.

«Tous les engagements pris, même sous serment d’officier, ont été violés, les conclusions des concertations sur la Transition ont été falsifiées, le président et le Premier ministre de la Transition ont été choisis par malice et fraude et les textes régissant la Transition n’ont respecté aucune règle», ont-ils dénoncé.

Selon eux, l’espoir s’est transformé très tôt en défiance, la confiance en déception et la transition s’achemine vers une inéluctable impasse. Ils n’entendent laisser personne empêcher l’émergence d’un Mali nouveau et la restauration en cours dans le pays. «Nous ne laisserons personne perpétuer le régime de l’ancien président IBK sans IBk», ont-ils souligné.

Ceux-ci entendent, entre autres, lutter pour la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie, les réformes politiques et institutionnelles, l’organisation d’élections crédibles, libres et transparentes, l’amélioration des conditions de vie des populations, la relance de l’économie, le soutien aux secteurs sinistrés par la Covid-19, le recouvrement de l’intégrité du territoire national et de la souveraineté du Mali, une gouvernance vertueuse fondée sur une lutte implacable contre la corruption, le traitement diligent des rapports de vérification, l’audit des finances publiques (dont celui de la dette) des institutions de la république, des ministères et grandes structures publiques et de l’aliénation du patrimoine de l’Etat.

Au regard de sa contribution dans la chute du régime IBK, le M5-RFP réclame, «comme un dû, la présidence et le quart des membres du Conseil national de Transition (CNT) pour encore une fois se donner les moyens politiques et institutionnels du changement et de la refondation et invite les maliennes et maliens à rester mobilisés et déterminés pour une rupture véritable avec l’ancien système qui perdure et pour un changement réel par la Refondation du Mali».

Signalons que le Conseil National de la Ttransition est l’organe qui fera office d’un parlement. Prévu dans la charte de la Transition, il sera composé de 121 membres civils et militaires et jouera un grand rôle dans le refondation de l’Etat dans l’intérêt supérieur du peuple malien.

CONTINUER LA LECTURE

ACTUALITÉ

Côte d’Ivoire : hommage à feu Sidiki Diakité, ministre de l’Administration et du territoire, en présence de Ouattara

Avatar

Publié

le

Un hommage national à la mémoire de feu Sidiki Diakité, ministre ivoirien de l’Administration du territoire et de la décentralisation, a eu lieu lundi à la Primature, en présence de présidents d’institutions, notamment Alassane Ouattara, son épouse, le Premier ministre et les membres du gouvernement.

L’ultime hommage à l’illustre disparu s’est notamment tenu à l’avenue principale de la Primature, où étaient également réunis parents et proches. M. Sidiki Diakité, décédé le 23 octobre 2020, a été élevé au grade de commandeur de l’ordre national, à titre posthume.

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a procédé à un recueillement devant sa dépouille, enveloppée du drapeau national. Préfet hors grade, et préfet d’Abidjan, Sidki Diakité a été nommé en juillet 2017 au gouvernement.

Nommé ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, à l’issue d’un réaménagement du gouvernement, passera en septembre 2019 les charges de la sécurité au général Vagondo Diomandé, actuel ministre de la Sécurité et de la protection civile.

Le ministre Vagondo Diomandé a rendu hommage à «un grand commis de l’Etat, un serviteur loyal, un travailleur infatigable, un collègue humble et discret» qui s’en est allé, en pleine campagne pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Dans un témoignage, le préfet André Eponon Assoumou, préfet dans la Région du Poro (nord ivoirien), a avec beaucoup d’émotions salué «un grand serviteur de l’Etat, mort à la tâche après plus de 30 ans de vie administrative».

La cérémonie funèbre a été marquée par un défilé militaire d’une section de la Garde républicaine, de l’armée de terre, de la marine nationale, de la gendarmerie nationale et une section des commandos parachutistes.

Une sonnerie en hommage aux morts, exécutée par la section musique de la Garde républicaine, a mis fin à la cérémonie funèbre qui a débuté à 10h00 (GMT, heure locale) pour s’achever aux environs de 11h30. Cet hommage national a fait place au transfert de la dépouille à Grand-Bassam où l’inhumation est prévue après la prière musulmane de 13h30.

AP/ls/APA

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

CÉLÉBRITÉSIl y a 4 heures

DJ Arafat : son sosie aperçu aux Etats-Unis, crée le buzz (photo)

Après la disparition du roi incontesté du Coupé-décalé dans un tragique accident, Dj Arafat, nombre de sosies ont fait leur...

MUSIQUEIl y a 6 heures

De nouveaux titres de Johnny Hallyday ? Sa veuve Laeticia y «travaille»

Les fans de Johnny Hallyday vont peut-être bientôt avoir un peu de rab. C’est en tous cas ce qu’a laissé...

CÉLÉBRITÉSIl y a 6 heures

Courteney Cox n’a toujours pas revu son compagnon depuis le début du confinement

Courteney Cox n’a pas vu son copain depuis que le confinement a été imposé en Californie au mois de juillet...

CÉLÉBRITÉSIl y a 6 heures

Khloe Kardashian est optimiste quant à sa relation avec Tristan Thompson

La star de «L’Incroyable Famille Kardashian» a rompu avec Tristan Thompson en 2019 après que celui-ci a été aperçu en...

CÉLÉBRITÉSIl y a 6 heures

Eunice Zunon : sa ressemblance avec sa mère crée le buzz sur la toile

Dernièrement, la belle web humoriste Eunice Zunon a partagé via son compte officiel Facebook, une photo d’elle et de sa...

CÉLÉBRITÉSIl y a 6 heures

Jennifer Lopez a eu du mal à être respectée dans l’industrie du cinéma

La chanteuse et actrice de 51 ans a admis qu’il était très difficile pour elle de trouver de bons rôles...

CÉLÉBRITÉSIl y a 6 heures

Agathe Auproux rend un vibrant hommage pour Samuel Paty assassiné il y a dix jours…

L’émotion autour de Samuel Paty ne tarit pas. La preuve avec Agathe Auproux qui lui a rendu un bel hommage...

ACTUALITÉIl y a 6 heures

Mali : le M5-Rfp réclame la présidence et le quart des membres du CNT

A la faveur d’une Assemblée générale tenue, samedi dernier, à Bamako, le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP)...

CÉLÉBRITÉSIl y a 6 heures

Justin Bieber et Cardi B : les deux artistes sont nominés au Music Awards 2020

Les Music Awards aux USA seront diffusés en direct du Microsoft Theatre de Los Angeles, le dimanche 22 novembre. Malgré...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Brad Pitt : l’acteur soutient Joe Biden pour les élections présidentielles américaines

Alors que les élections présidentielles américaines approchent à grand pas, voilà que Joe Biden, le candidat démocrate opposé à Donald...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Emilia Fox : l’actrice a rompu ses fiançailles

Emila Fox n’est plus fiancée à Luc Chaudhary ! L’actrice a confirmé sur sa Story Instagram qu’elle et son désormais...

SPORTSIl y a 7 heures

Ldc : la liste des joueurs convoqués par Bayern Munich

Ce mardi 27 octobre 2020, le tenant en titre de l’Europe va affronter l’équipe de Lokomotiv Moscou. Un match qui...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Maty Dollar à Claire Bahi : «Toutes mes félicitations pour ta nouvelle vie chrétienne. Dans cinq ans, je serai à la Mecque»

Après avoir fait les beaux jours du Couper décaler, Claire Bahi a décidé de tourner le dos à ce genre...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Nigeria : «Pourquoi j’ai arrêté de fumer», l’artiste Femi Kuti

Le fils aîné de la pionnière Afrobeat Fela Kuti et de la musicienne nigériane Femi Anikulapo Kuti a expliqué dimanche...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Charles Awurum : les jeunes nigérians sont leur propre problème

L’acteur et comédien de Nollywood, Charles Awurum, a déclaré que les jeunes étaient leur propre problème à la suite des...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Les stars de Nollywood font un don à l’actrice Joke Jigan après le pillage d’un magasin

Les stars de Nollywood ont contacté l’une des leurs, Joke Jigan, dont le magasin de beauté a été pillé par...

ECONOMIEIl y a 7 heures

Eswatini lève l’interdiction de la vente et de la distribution d’alcool

Le gouvernement Eswatini a levé lundi l’interdiction de la vente et de la distribution d’alcool, mais a appelé au strict...

ACTUALITÉIl y a 7 heures

Côte d’Ivoire : hommage à feu Sidiki Diakité, ministre de l’Administration et du territoire, en présence de Ouattara

Un hommage national à la mémoire de feu Sidiki Diakité, ministre ivoirien de l’Administration du territoire et de la décentralisation,...