RESTEZ CONNECTÉ

ENQUÊTES

Piercing : la beauté (plaisir) au bout de la douleur

Avatar

Publié

le

Le  goût pour la séduction, l’originalité, les sensations fortes, la fierté de relever un défi et la sensation d’appartenir à un cercle d’initiés conduisent les jeunes à adopter le piercing. Cette pratique qui consiste à transpercer la peau ou une muqueuse pour y introduire un bijou.

Le piercing, pour la provocation ou  l’affirmation identitaire

Les motivations qui conduisent les jeunes au piercing sont souvent les mêmes qui poussent aux tatouages.  Pour beaucoup, c’est céder à la mode et faire comme les autres jeunes qui sont autour d’eux. 

Une conséquence directe de la société de consommation grâce particulièrement aux médias qui poussent à faire telle ou telle chose par la pub notamment ou les films, chansons, bandes dessinées, internet et les réseaux sociaux.

Certains le font, puis par effet d’entrainement, gagnent les autres. «Ma copine possède telle chose, je dois en avoir autant, si possible, plus moderne, plus intéressante, plus performante ou plus jolie (ou parfois plus chère!)» confie Aline.

«C’est surtout vrai pour des boucles d‘oreilles, mais c’est aussi valable pour d’autres piercing car les “goûts et les couleurs” sont propres à chacun, comme dit le proverbe. Personnellement je ne trouve pas jolis les piercings dans les lèvres, mais j’admets qu’on ne soit pas de mon avis», explique Zara.

Les psychiatres, surtout freudiens, voient une déviance de notre société : c’est le corps proposé en tant que support narcissique pathologique, entrevu comme support d’une «œuvre d’art».

Il y a aussi que beaucoup de personnes pratiquent  le piercing pour marquer leur identité, donner à son corps un aspect original qui leur est propre. Le piercing ou le tatouage devient alors un emblème, un drapeau, un signe de reconnaissance.

Pour les adeptes de certaines mouvances, c’est un signe d’appartenance à un groupe, à une philosophie : cela a été le cas à l’origine des piercinggs pour les Punks, et cela a été vrai plus récemment pour  certains gothiques. Pour le groupe, le tatouage, c’est un tag sur la peau.

Pour «les rebelles», c’est aussi un signe de provocation vis-à-vis de la société; une contestation destinée à scandaliser.

Trois hommes sur quatre, interrogés, désapprouvent cette pratique chez les femmes qui les confondraient à une prostituée, tout comme le port de bijou à la cheville ou le tatouage.  

Certes, «c’est un esprit moutonnier mais il en est souvent ainsi du piercing et des tatouages qui n’échappent guère à l’air du temps» remarque Constance.

Que du plaisir, faire du piercing au nombril

«Sexy sexy sexy ! Ce piercing de nombril est un accessoire qui vous transforme en une femme fatale en quelques secondes. Cette saison, le piercing nombril est super tendance et vous fait briller où que vous soyez. Même si vous n’êtes pas forcément une fanatique du style rock ou séduite par le look Glamour des stars, un piercing au ventre est plus qu’une question d’appartenance. Au contraire, c’est une belle façon d’affirmer votre présence et votre liberté. Et c’est la meilleure façon de laisser s’exprimer votre corps». Confie avec fièreté et exaltation Monelle.

Mieux, elle estime que «c’est un accessoire qui concentre toute l’attention et l’attraction sur un seul point de votre corps, ce bouton naturel magnifique: votre nombril. Yes Girl! Montrez-leur ce ventre plat, sculté comme une oeuvre d’art, c’est ajouter à votre corps, une dose de brillance, pour un style qui respire la beauté et l’élégance. Branchée, élégante et très féminin, ce bijou nombril au pendentif assez long ajoute une touche glamour et tendance à votre beauté. En acier inoxydable, il est parfait pour la  plage.» Conclut elle.

Le prix du suivisme

Mais cela peut être à la fois moutonnier et individuel, pour se faire remarquer, du fait du motif choisi et de l’endroit de l’application. Il s’agit de mettre une parure, quelque chose de beau sur leur corps «pour faire joli».

Les parties percées et les objets introduits…

De nombreux endroits du corps peuvent être percés. Le nez, la bouche, le téton, les oreilles, le nombril ou encore des parties plus intimes.

Par contre les piercings dans la langue sont dangereux pour l’élocution.

Diverses matières sont proposées. Les plus courantes : acier inoxydable chirurgical (le plus fréquent), titane chirurgical, Or (18 carats), argent, plutôt déconseillé en raison du risque d’oxydation du métal, platine, matières plastiques : teflon, bioplast, acrylique… On trouve aussi des piercings en pierre, en bois, os, verre, corne.

Et le prix à payer…

Si en France, un piercing coûte en moyenne 50 euros avec les conditions hygiéniques. Le prix se fait également par rapport à la partie du corps à percer. Plus, c’est intime plus c’est cher. Raconte une jeune dame, bien informée de la pratique.

Les risques du piercing

Le piercing peut occasionner un saignement abondant, un hématome, une lésion d’un nerf (piercing de la langue ou l’arcade sourcilière…).

Le principal risque est cependant la contamination virale ou bactérienne. En cas de non respect des règles d’hygiène requises, il existe un risque de transmission de verrues (d’origine virale) ou de virus (hépatites B, C, VIH).

Un manque d’hygiène peut également favoriser une infection bactérienne. Des cas d’infection grave pouvant aboutir à une gangrène, une thrombophlébite cérébrale pour les piercings du visage, une endocardite, ou une septicémie, ont déjà été relevés.

Des allergies sont observées, notamment au nickel se traduisent par un eczéma de contact. Toute apparition ou persistance d’inflammation (gonflement, rougeur, douleur…) au-delà de 7 jours doit vous amener à consulter un médecin sans tarder.

Un problème de cicatrisation peut engendrer une cicatrice hypertrophique ou chéloïdes : il est déconseillé d’envisager un piercing en cas de précédent de cicatrisation pathologique. Enfin, la plupart des piercings exposent à un risque de traumatisme : arrachement de la peau ou des muqueuses. Les lésions devront rapidement être montrées à un médecin.

Que faire en cas de rejet?

Il arrive que le piercing ne soit pas accepté par l’organisme : la plaie semble alors ne pas cicatriser. Les symptômes du rejet : rougeurs, gonflements, démangeaisons, suintements ou éventuellement saignements.

Si ces symptômes se manifestent, consultez votre médecin. Il vous prescrira un traitement adapté et préconisera certainement le retrait du bijou.

Piercing au téton et allaitement sont-ils compatibles ?

Plusieurs problèmes peuvent se présenter lorsqu’une femme essaie d’allaiter avec un piercing au téton : l’enfant s’étouffe parce qu’il a du mal à téter, le bijou peut blesser sa bouche, la succion du bébé peut défaire le bijou, qui risque alors de se coincer dans sa gorge.

Il est donc recommander d’ôter le bijou avant de donner le sein. D’ailleurs un délai d’au moins un an entre un piercing au téton et une grossesse est préconisé.

La première question qui vous taraude l’esprit dès qu’on parle de piercing, c’est la douleur. Est-ce que cela ne fait pas mal?

Est ce que cela fait mal vraiment?

A Los Angeles, le célèbre perceur de Brian Keith Thompson nous raconte qu’on lui pose la question de «Est-ce que ça va faire mal ?» avant presque chaque rendez-vous – que ce soit avec une personne qui vient pour son premier rendez-vous ou avec un pro des piercings, la douleur est relative.

Tout comme le facteur insaisissable de la douleur qui tourne autour des tatouages, il est difficile de quantifier exactement la douleur. A quel point, est-il inconfortable de se faire percer tant que l’aiguille stérilisée n’a pas pénétré la peau. Puis, c’est terminé. En quelques secondes, vous regardez votre nouveau bijou, trop occupé par le résultat pour penser à ce que vous avez ressenti auparavant. Le plaisir de se faire plaisir.

Plusieurs facteurs peuvent influer sur la douleur ressentie par un individu lors d’un piercing selon Thompson,. «La douleur n’est pas seulement physique», dit-il. «C’est aussi mental. Les gens ont tendance à être plus nerveux au sujet de cette fraction de seconde de douleur, que des cinq à six mois de soins qu’ils doivent désormais gérer».

Souffrir d’une infection due à un nouveau piercing parce que vous n’avez pas suivi les instructions après la pose de ce dernier peut être bien plus inconfortable que le piercing lui-même, souligne Thompson.

Le professionnel recommande aux clients de manger, de boire beaucoup d’eau et de rester dans un bon état d’esprit avant d’arriver à leur rendez-vous. Pour finir, il reconnaît qu’il y a toujours un potentiel de douleur, mais n’est-ce pas pour cela que nous faisons des trous dans notre corps de manière masochiste?

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ENQUÊTES

Parakou : le fromage soja défi la viande et le poisson, même le «Wanrangachi» n’est plus en territoire conquis

Avatar

Publié

le

Le fromage fabriqué à base du lait de vache «Gassarou» ou «Wanrangachi» perd de plus en plus de terrain au profit de celui de soja localement appelé «Amon soja» ou «Soja gassarou1» et ce même à Parakou, le fief de prédilection du «Wanrangachi». Et contre toute attente, ce dernier qui remplaçait valablement la viande et le poisson, ne l’est plus.

«Maintenant qu’il y a manque d’argent pour payer le fromage de lait pour remplacer la viande et le poisson, les gens mangent beaucoup plus le fromage de soja, car il est moins cher…», a affirmé Dame Nouratou, vendeuse de fromage de soja rencontrée au marché Arzèkè à Parakou.

Le fromage de vache «Gassarou» ou «Wanrangachi», a pourtant gardé des prix raisonnables. Selon les saisons, il varie entre 1000 et 2000 F CFA selon le grammage de trois à cinq kg.

En dépit de ce coût peu onéreux, ce produit a commencé par remplacer dans les marmites et assiettes, les morceaux de viandes et de poissons. «Avec moins de 500F de fromage de soja, tous les membres de la famille sont servis ce qui revient 2 à 3 fois moins cher que si nous devons nous alimenter au poisson ou à la viande», a laissé entendre Maman Dine, demeurant au quartier «Dépôt» à Parakou.

Outre les familles, le phénomène gagne les femmes de la petite restauration (vendeuses de riz, igname ou autres). Tout ce beau monde est désormais convaincu que le fromage de soja est doté de plusieurs valeurs nutritives, surtout que le soja est une légumineuse à forte teneur en protéines.

De nos jours, il est devenu un aliment vedette non seulement pour sa valeur nutritive, mais aussi pour ses multiples potentialités culinaires et médicinales. Le fromage de soja, localement appelé «Amon soja» ou «Soja gassarou1» selon Dine Nahim, un nutritionniste de son Etat, «est l’un des produits issus de la transformation des grains de soja. C’est une légumineuse qui contient des protéines complètes, pouvant remplacer la viande chez les végétariens. De plus, le soja ne contient pas de cholestérol et on y retrouve des gras de bonne qualité incluant des acides monoinsaturés et polyinsaturés».

On comprend de plus en plus les raisons de cette ruée depuis quelques années vers le fromage de soja. Et voici le fromage à base de soja qui a droit de cité désormais à Parakou. Conséquence, les morceaux de viande ou de poissons dans les plats ne sont plus fréquents.

Vers une nouvelle filière ?

Dès lors, la transformation du soja en fromage est devenue une activité essentiellement rentable. En effet, les femmes sont les principales actrices de tous les maillons de la chaîne de valeur du fromage de soja. Toutes les opérations du processus de transformation, à l’exception de la mouture, sont l’apanage des femmes.

De même, elles assurent sa commercialisation à travers plusieurs formes de consommation qu’elles ont développées. Cela témoigne de leur savoir-faire. «Chez nous, les hommes ne préparent pas les repas. C’est nous les femmes qui faisons manger toute la famille. Donc préparer le fromage de soja et aller le vendre au marché, c’est notre travail. Il en sera ainsi !», a déclaré fièrement Dame Mounath.

De nos investigations auprès de plusieurs productrices de fromage de soja, il ressort que pour 15 kg de soja transformés par jour au prix de 200 FCFA/kg, le fromage produit est vendu à 9.000 FCFA. Si l’on tient compte d’un coût de production de 5.200 FCFA, la marge nette journalière est de 3.800 FCFA. En ramenant le revenu à l’échelle d’un mois, une commerçante peut gagner entre 75 et 100.000 F CFA.

L’activité de transformation de soja en fromage est donc devenue la principale source du revenus des transformatrices et elles y consacrent la majeure partie de leur temps. Depuis qu’elles ont commencé cette activité, grâce à ce revenu, elles peuvent contribuer aux dépenses familiales comme la scolarité des enfants, les soins de santé, l’alimentation de la maison et l’habillement.

De plus, la gestion des déchets issus de la transformation de ce produit, lac

ollecte les eaux usées notamment pendant la saison sèche et distribuées aux éleveurs de bétail pour abreuver leurs animaux sur la base d’un contrat saisonnier de labour d’un hectare de terre. Quant aux sons de soja, ils sont vendus aux éleveurs qui s’en servent comme complément alimentaire distribués aux animaux à raison de 500 FCFA la bassine de 25 kg.

Tout cela constitue d’autres sources de revenus pour le développement des activités des groupements. Pendant la saison pluvieuse, les eaux usées issues de la transformation sont déversées dans des puisards construits à cet effet. Il convient aussi de souligner que la culture du soja est une activité qui permet d’améliorer la fertilité des sols en lui restituant les éléments prélevés.

Le fromage «Wanrangachi» rependra-t-il du poils de la bête devant cette montée en puissance du «Amon soja» ? Beaucoup de consommateurs pensent que sa suprématie est du passé, car celui du soja est parti pour s’installer durablement.

Surtout que la maitrise des notions écologiques par les femmes qui s’adonnent aux fromages de soja et qui utilisent des foyers améliorés pour la cuisson du fromage, ce qui permet de réduire la quantité de bois utilisée, est un atout maitre pour le fromage de soja..

Par Ibrahim Yarou Djibril




CONTINUER LA LECTURE

ENQUÊTES

ZLECAF : «le e-commerce comme levier pour impulser le commerce intra-africain» (expert)

Avatar

Publié

le

L’administrateur de GAINDE 2000 et président d’African Performance Institute, Ibrahima Nour Eddine Diagne, a pris part, le 13 octobre 2020, au forum de Dakar sur la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). Dans une communication, M. Diagne a appelé à faire du e-commerce un levier pour impulser le commerce intra-africain.

En développant le thème «E-commerce, quelles opportunités pour développer le commerce intra-africain», l’Administrateur général de GAINDE 2000, Ibrahima Nour Eddine Diagne a souligné la nécessité d’accorder une attention particulière à la création de valeur dans les transactions commerciales électroniques dans le contexte de la réalisation de la Zone de libre-échange continentale (Zlecaf).

Il a opposé un commerce électronique faible, qui génère beaucoup de transactions mais très peu de valeur ajoutée, à un commerce électronique fort qui favorise la création de richesse et d’emplois. Il estime que la mise en œuvre de cet accord est une opportunité pour construire un marché fort capable de donner des opportunités de croissance à des entreprises africaines.

L’AG de GAINDE 2000 d’ajouter que le commerce électronique est un secteur qui évolue au fil des technologies et il sera de plus en plus difficile pour une entreprise ou un pays, de maintenir et d’accroitre ses richesses si elle (il) n’a pas une très forte capacité technologique.

Le défi, selon lui, est donc posé aussi bien pour les gouvernements que les secteurs privés africains. «Le challenge est de taille et le temps perdu en matière de digital ne se rattrape souvent pas. La Zlecaf elle-même doit être dans sa construction, un levier qui permet aux états et aux entreprises africaines, de plonger intégralement dans l’ère numérique», soutient l’Ag de GAINDE 2000.

Cela reposera d’abord sur une opérationnalisation des règles d’origine totalement dématérialisée et une réglementation qui favorise les transactions électroniques. «La vraie bataille consiste à développer des compétences et à favoriser l’éclosion de géants africains des plateformes et des données» a déclaré M. Diagne.

Ce dernier faisait sa communication à l’occasion du forum de Dakar consacré à la Zlecaf qui s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres dans la sous région initiées par le Centre du commerce international (Cci) en collaboration avec le Ministère du Commerce et des PME. L’objectif est de sensibiliser les acteurs du secteur privés sur les avantages qu’offre le futur marché unique.

Mme Dorothy Tembo, directrice exécutive adjointe du Centre du commerce international (Cci) appelle à une synergie d’actions des Etats du continent pour réaliser cette zone libre qui, d’après elle, offre une «formidable» opportunité au secteur privé africain, notamment les Micro et petites moyennes entreprise en ce sens qu’elles peuvent accéder à un marché plus grand.

Aissatou Diallo, Administratrice principale pour Afrique de l’Ouest et Océan indien du Centre du commerce international et Coordinatrice de la Zlecaf, souligne que ce forum s’inscrit dans une série de rencontres de sensibilisation et d’information des populations et des acteurs du secteur privé en particulier afin de les sensibiliser sur les opportunités qu’offre la Zlecaf.

Elle estime que la Zlecaf n’aura de chance de réussir que si les Micros, petites et moyennes entreprises africaines sont capables d’exploiter judicieusement les nouvelles conditions et facilités que la Zlecaf met en place pour faciliter leur accès à des opportunités d’affaires plus accessibles et plus lucratives.

CP/cgd/APA




CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

ACTUALITÉIl y a 4 heures

Alpha Condé : «C’est la Guinée qui gagne»

En Guinée, les résultats provisoires et globaux des élections présidentielles du 18 octobre 2020 ont été proclamés, ce samedi 24...

ACTUALITÉIl y a 4 heures

Cellou Dalein : «Nous refusons les résultats proclamés par la Céni…»

En Guinée, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a proclamé, ce samedi 24 octobre 2020, les résultats provisoires et globaux...

ACTUALITÉIl y a 5 heures

Ousmane Sonko : «  Honte aux dirigeants de la Cedeao…»

Candidat malheureux à la présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal, Ousmane Sonko s’est prononcé sur la situation politique en...

SPORTSIl y a 5 heures

Ligue 1 : Saturnin Allagbe et Dijon FC s’inclinent face au PSG !

Le Paris Saint-Germain ne fait qu’une bouchée de Dijon ! Au Parc des Princes ce samedi soir, le club dijonnais...

ACTUALITÉIl y a 5 heures

Côte d’Ivoire : «Guillaume Soro mérite la prison à perpétuité pour…», Alassane Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara se dit favorable au retour en Côte d’Ivoire de l’ex-président Laurent Gbagbo après la présidentielle...

ACTUALITÉIl y a 5 heures

Côte d’Ivoire : «Laurent Gbagbo va rentrer, il n’y a aucun problème…», Alassane Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara se dit favorable au retour en Côte d’Ivoire de l’ex-président Laurent Gbagbo après la présidentielle...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Côte d’Ivoire : «on va finir de bouffer l’argent de campagne là d’abord et puis voir comment chasser ADO», Serge Beynaud

Depuis quelques jours, de nombreux nigérians manifestent dans les rues du Nigeria pour dénoncer la brutalité policière dans leur pays....

PEOPLEIl y a 6 heures

Iris Mittenaere partage avec ses fans la marque sa tenue très séduisante !

Sur les réseaux sociaux, Iris Mittenaere dévoile très souvent ses bons plans à ses fans. Et le moins que l’on...

PEOPLEIl y a 6 heures

Clara Morgane s’affiche très séduisantes dans les coulisses de son cabaret !

Clara Morgane envoie du lourd ! En tournée avec son cabaret, elle poste une jolie photo d’elle… très séduisante. Ses...

PEOPLEIl y a 6 heures

Kourtney Kardashian s’est affichée dans un body sexy avec sa soeur Kendall !

Dans la story de son compte Instagram, Kendall Jenner et Kourtney Kardashian s’est affichée à ses côtés sur Instagram. Elles...

PEOPLEIl y a 6 heures

Kendall Jenner ultra glamour pour la nouvelle campagne Calvin Klein !

Nouveau shooting ultra canon pour Kendall Jenner ! Elle pose ultra glamour pour la nouvelle campagne Calvin Klein et enflamme...

PEOPLEIl y a 6 heures

Iris Mitteanere a posté une jolie photo d’elle prise par Nikos Aliagas !

Iris Mitteanere vient de dévoiler une magnifique photo d’elle en noir et blanc ! Un cliché que Nikos Aliagas a...

PEOPLEIl y a 6 heures

Maeva Ghennam a tenu à remercier sa communauté pour leur soutien !

Maeva Ghennam a sorti sa marque de cosmétique il y a peu ! Ainsi, la jeune femme a tenu à...

PEOPLEIl y a 6 heures

Christina Milian s’affiche en brassière séduisante pendant son training !

Christina Milian a posté une vidéo d’elle en train de faire du cardio via sa story Instagram ! L’actrice portait...

PEOPLEIl y a 6 heures

Emily Ratajkowski pose en mini bikini et dévoile tout sur Instagram !

Nouveau buzz pour Emily Ratajkowski ! La belle pose pour sa marque de bikini Inamorata et enflamme tout Instagram !...

PEOPLEIl y a 6 heures

Justin Bieber se mobilise pour la campagne éléctorale américaine !

Pour la campagne électorale américaine, Justin Bieber se mobilise. L’artiste canadien appelle ses fans à répondre à leur devoir de...

PEOPLEIl y a 6 heures

Caroline Receveur publie une adorable photo avec son fils Marlon !

En Story de son compte Instagram, Caroline Receveur a partagé une adorable photo où elle s’est affichée avec son petit...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Matthew McConaughey a utilisé son Oscar pour apprendre la valeur du travail à ses enfants

En 2014, Matthew McConaughey est rentré chez lui avec l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans Dallas Buyers Club....