RESTEZ CONNECTÉ

ECONOMIE

Nigeria : des pertes économiques après la suspension de Twitter

Publié

le

Le réseau social utilisé par plus de 40 millions de nigérians, permet aussi à plusieurs entreprises nigérianes de vendre ou faire connaître leurs marques à travers le monde.

Le réseau social est très populaire dans le pays, où l’âge médian est de 18 ans, près de 40 millions d’habitants sur 200 millions ont un compte, selon un sondage du cabinet d’étude statistique NOI Polls.

Lorsque des millions d’utilisateurs se sont réveillés dimanche et ont constaté la suspension du réseau social, il y a eu un tollé, car les conséquences économiques désastreuses ont commencé à se faire sentir presque immédiatement.

Il fallait donc s’attendre à une réaction d’indignation lorsque cette mesure de suspension les a privées du droit de montrer ce qu’elles ont à offrir. Pour ces utilisateurs, Twitter est un élément vital pour toute entreprise dans le monde.

Selon les économistes, les pertes quotidiennes se chiffrent à des centaines de millions de dollars depuis la suspension du réseau social la semaine dernière.

«En plus de bâillonner l’air des entreprises sur les réseaux sociaux pour qu’elles survivent et prospèrent, cette interdiction envoie également de mauvais signaux aux investisseurs potentiels», prévient un économiste.

Selon lui, cela va éloigner les investisseurs, car les grandes entreprises mondiales, en particulier celles impliquées dans l’industrie technologique, qui cherchent à investir et à établir des empreintes d’investissement en Afrique, vont certainement se détourner du Nigeria.

Au cours des six dernières années, la plus grande économie d’Afrique a acquis la réputation peu enviable d’être un pays où la liberté d’expression est constamment remise en cause sous le régime de Muhammadu Buhari.

De nombreux Nigérians ont été choqués par la décision de Twitter, en avril, de choisir le Ghana, rival ouest-africain du Nigeria, comme premier siège social en Afrique.

Pour beaucoup de Nigérians, il s’agissait d’un affront, mais compte tenu du climat d’incertitude qui entoure les médias libres, les réactions à l’égard de Twitter ont été très modérées.

Bien qu’ayant plus d’utilisateurs nigérians que ghanéens (39 millions contre 32 millions), d’autres questions, plus importantes pour Twitter, semblent avoir influencé leur décision d’éviter le pays le plus peuplé d’Afrique et d’installer leur siège social à Accra.

Twitter a loué le Ghana comme un modèle de démocratie, où la liberté d’expression en ligne le projette comme un pays respectant la société d’un internet libre et ouvert, toutes choses qui implicitement n’existent pas au Nigeria.

Par ailleurs, les entreprises nigérianes, qui cherchent désespérément à survivre à la suspension du réseau social, se sont tournées vers d’autres moyens d’accéder à la plateforme et de l’utiliser.

Beaucoup utilisent des Réseaux privés virtuels (VPN) pour contourner le blocage pour exprimer ce qu’ils pensent de cette «interdiction draconienne», malgré les avertissements du gouvernement Buhari concernant les «graves conséquences» pour ceux qui contournent cette mesure.

The Guardian Nigeria a énuméré les implications de la suspension de Twitter, affirmant que «l’espace du marketing d’influence», qui a connu une croissance exponentielle au cours des dix dernières années, est perturbé.

Il prévient que les PME souffriront d’une baisse des ventes étant donné que la plupart d’entre elles dépendent des réseaux sociaux comme Twitter pour vendre leurs marques. «Twitter a permis de trouver des opportunités d’emploi et des âmes sœurs», ajoute le rapport.

Les organisations médiatiques du pays utilisent également la plateforme pour diffuser leurs contenus d’information à des publics qui, par le passé, étaient difficiles, voire impossibles à atteindre.

Tout en condamnant les menaces de répression du gouvernement nigérian à l’encontre de ceux contournant cette interdiction, les diplomates étrangers au Nigeria ont soutenu avec véhémence le hashtag # KeepitOn visant à annuler cette mesure.

Depuis l’élection de Buhari en 2015, les organismes de défense des droits des médias sont «alarmés» par le déclin constant des libertés au Nigeria. L’administration Buhari a eu des démêlés avec des journalistes locaux, dont certains ont été emprisonnés ou accusés de «trahison».

Selon le classement mondial de la liberté de la presse 2021 de Reporters sans frontières, le Nigeria se situe à la 120e place sur 180 pays.

Depuis 2019, les journalistes et militants nigérians s’insurgent contre le très décrié projet de loi sur la protection contre les mensonges et les manipulations sur Internet.

En vertu d’une réglementation gouvernementale, les plateformes de médias sociaux telles que Skype, Netflix, WhatsApp et Zoom doivent obtenir une licence de la Commission de radiodiffusion du Nigeria avant d’être autorisées.

Les ennuis de Twitter avec les autorités nigérianes semblent avoir commencé lorsque la plateforme a supprimé un tweet du président Buhari pour violation de ses termes et conditions.

Cela a conduit de nombreuses personnes à spéculer que l’interdiction était une façon pour le gouvernement de se venger, mais les conséquences économiques de cette saga ont rendu le prix à payer trop lourd pour cette nation de 201 millions d’habitants.

WN/as/lb/cgd/APA

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECONOMIE

En hausse, l’investissement dans la recherche scientifique reste dominé par les États-Unis et la Chine

Publié

le

Les dépenses mondiales consacrées aux sciences ont sensiblement augmenté, avec un dynamisme sans précédent dans des pays en voie développement notamment en Afrique, mais le paysage reste trop dominé par les États-Unis et la Chine, selon l’Unesco.

Entre 2014 et 2018, l’investissement dans la recherche scientifique a progressé de 19%, et le nombre de scientifiques, de 13,7%.

Cette tendance à la hausse a été stimulée par la crise du Covid-19, souligne vendredi l’Unesco dans son rapport sur les sciences. Publié tous les cinq ans, il suit l’évolution des politiques publiques scientifiques depuis près de trente ans, dans plus de 190 pays.

«Il y a 20 ans, il fallait encore convaincre les pays de l’intérêt d’investir dans la science et la technologie. Aujourd’hui, quasiment tous ont intégré l’idée que c’est un moyen de faire progresser l’économie», s’est félicitée Susan Schneegans, coordinatrice du rapport.

Mais cet investissement est «très inégal»: les États-Unis et la Chine ont compté pour près de deux tiers (63%) de la progression mondiale des dépenses. Et quatre pays sur cinq sont à la traîne, consacrant moins de 1% de leur PIB dans la recherche.

Intelligence artificielle et robotique particulièrement dynamiques
L’intelligence artificielle et la robotique sont particulièrement dynamiques, surtout dans les pays «à revenu moyen inférieur», qui ont contribué à plus de 25% aux 150.000 publications sur le sujet en 2019 (12,8% en 2015).

Certains pays «sont très débrouillards, ils arrivent à innover sans beaucoup de moyens dans les technologies numériques», analyse Susan Schneegans.

Pendant la pandémie, 13% des nouvelles technologies conçues pour affronter le virus ont ainsi été produites en Afrique, alors que le continent ne représente que 14% de la population mondiale : chatbots (assistants virtuels), outils d’auto-diagnostic, application de traçage…

En 2020, «nous avons recensé plus de 700 pôles d’innovation en Afrique, contre environ 300 en 2015. Le hic, c’est qu’ils sont encore très dépendants des financements extérieurs», poursuit la responsable de l’Unesco.

L’énergie verte attire moins

Autre bémol : l’énergie verte attire moins. La recherche sur le captage et le stockage du carbone n’a généré que 2500 articles en 2019. La thématique est même «en recul» au Canada, en France, en Allemagne et chez le leader actuel, les États-Unis. Photovoltaïque, éolien, biocombustibles…

Entre 2012 et 2016, la progression des budgets a été trop modeste à l’échelle mondiale, estime l’Unesco, qui salue tout de même une «homogénéisation des priorités de développement dans tous les pays». Dans les pays en développement, certaines recherches en énergie verte sont même montées en flèche.

L’Unesco prône un renforcement de l’investissement, et appelle à une «plus grande cohérence». La science «doit être moins inégalitaire, plus coopérative et plus ouverte», conclut sa directrice générale, Audrey Azoulay.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

ECONOMIE

Mise en garde du FMI après l’adoption du bitcoin par le Salvador

Publié

le

Un porte-parole du Fonds monétaire international a averti jeudi des risques d’utilisation du bitcoin pour les transactions du quotidien après la légalisation de cette cryptomonnaie mercredi au Salvador, pays d’Amérique centrale actuellement en négociations avec l’institution pour l’octroi de fonds supplémentaires.

«L’adoption du bitcoin comme devise légale soulève un certain nombre de problèmes macroéconomiques, financiers et juridiques, qui requièrent une analyse très détaillée», a affirmé le porte-parole Gerry Rice à la presse jeudi.

«Ce que nous avons dit par le passé, en général, c’est que les actifs crypto peuvent poser des risques importants. Des mesures de régulation efficaces sont cruciales pour les traiter», a-t-il déclaré.

Une équipe du FMI doit rencontrer le président du Salvador Nayib Bukele jeudi, au moment où l’organisation internationale évalue l’approbation d’un nouvel ensemble d’aides pour soutenir la reprise économique du pays face à la crise induite par la pandémie de Covid-19.

«Les équipes du FMI communiqueront à la fin de cette mission qui se déroule virtuellement», a précisé Gerry Rice. En avril 2020, le FMI avait approuvé un ensemble d’aides d’urgence s’élevant à 389 millions de dollars pour le Salvador, au moment où le coronavirus se propageait partout sur la planète.

Première mondiale

Le Salvador est devenu mercredi la première nation au monde à instaurer le bitcoin comme monnaie légale, un projet défendu par le président Nayib Bukele pour dynamiser la croissance nationale.

Concrètement, dans ce petit pays où quatre personnes sur dix vivent dans la pauvreté, cette loi devrait permettre à terme d’utiliser le bitcoin pour de nombreux aspects de la vie quotidienne, de l’achat de biens immobiliers aux contributions fiscales.

Actuellement, la principale monnaie du Salvador est le dollar américain et la manière dont le pays envisage de mettre en oeuvre le bitcoin comme monnaie fonctionnelle n’est pas encore claire.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

ACTUALITÉIl y a 1 semaine

Mali : un nouveau gouvernement formé, des militaires toujours à des postes clés

Le nouveau président de transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, a désigné vendredi les membres d’un nouveau gouvernement dans...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Mali : l’armée française tue un chef d’Aqmi responsable du rapt des journalistes RFI morts en 2013

L’armée française a tué samedi dernier dans le nord du Mali un chef djihadiste d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) responsable...

SPORTSIl y a 2 semaines

Macron sur le retour de Benzema : «Deschamps a fait le bon choix pour les Bleus et la nation»

Le Président de la République, de passage à Clairefontaine, a évoqué plusieurs sujets d’actualité sur les stars des Bleus. Un...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Bénin : le président de la Commission de l’UEMOA reçu par Patrice Talon

Le chef de l’Etat Patrice Talon a reçu en audience ce jeudi 10 juin 2021 au Palais de la Marina,...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Bénin : «1400 autres agents seront recrutés avant la fin du quinquennat», Wilfried Houngbédji

Le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji s’est prononcé ce mercredi 09 juin 2021 sur le recrutement de 3000 agents...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Bénin : un bébé retrouvé dans une brousse à Tchaourou

Triste découverte ce mercredi 09 juin 2021 dans la commune de Tchaourou. Un bébé de sexe féminin a été retrouvé...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

En hausse, l’investissement dans la recherche scientifique reste dominé par les États-Unis et la Chine

Les dépenses mondiales consacrées aux sciences ont sensiblement augmenté, avec un dynamisme sans précédent dans des pays en voie développement...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Essonne : une femme tombe du deuxième étage, son compagnon interpellé

Une enquête pour tentative de meurtre aggravé a été ouverte ce jeudi 10 juin, alors qu’une habitante a été hospitalisée...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Floride : un adulte et un nourrisson tués dans une fusillade

Un adulte et un nourrisson ont été tués jeudi 10 juin par une personne qui s’est ensuite donné la mort,...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Mise en garde du FMI après l’adoption du bitcoin par le Salvador

Un porte-parole du Fonds monétaire international a averti jeudi des risques d’utilisation du bitcoin pour les transactions du quotidien après...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

La Hongrie veut interdire la «promotion» de l’homosexualité auprès des mineurs

Le parti du premier ministre hongrois Viktor Orban a déposé jeudi 10 juin des amendements législatifs visant à interdire la...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Russie : un Tchétchène expulsé de France condamné à un an et demi de prison

L’ONG russe Memorial a affirmé jeudi 10 juin à l’AFP qu’un ressortissant tchétchène récemment expulsé de France vers la Russie,...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Cuba rejette l’«ingérence» d’une résolution du Parlement européen

Cuba a rejeté jeudi 10 juin la «fausseté et l’ingérence» d’une résolution approuvée par le Parlement européen qui condamne «l’existence...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Algérie : coup de filet contre l’opposition à la veille des élections

L’opposant Karim Tabbou, figure du Hirak, et le directeur d’une station de radio proche de ce mouvement prodémocratie, ont été...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Le G7 va donner un milliard de doses de vaccin aux pays pauvres

Les dirigeants doivent «annoncer qu’ils fourniront au moins un milliard de doses de vaccins en partageant des doses et en...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Les aides aux pays les plus pauvres pourraient profiter aux créanciers chinois, s’inquiète Yellen

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen s’est dite jeudi préoccupée par le fait que des créanciers chinois puissent profiter...

SPORTSIl y a 2 semaines

Les États-Unis vont candidater pour organiser une Coupe du monde de rugby

Les États-Unis ont franchi un pas supplémentaire vers une candidature pour organiser la Coupe du monde de rugby, après que...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Porto Rico : un fournisseur d’électricité victime d’une cyberattaque et d’un incendie, des milliers de personnes dans le noir

Les coupures de courant affectaient jeudi soir plus de 500.000 particuliers sur l’île. Le fournisseur d’électricité a annoncé avoir subi...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Crise en Colombie : le gouvernement s’engage à enquêter sur 21 homicides

Le gouvernement colombien s’est engagé jeudi 10 juin auprès de la Commission interaméricaine des droits humains (CIDH) à faire toute...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Malaisie : appels à la libération de la compagne de Rémy Daillet et trois enfants

Rémy Daillet, figure d’un mouvement complotiste et sous le coup d’un mandat d’arrêt international, a été interpellé fin mai, avec...

FAITS DIVERSIl y a 2 semaines

Un jeune de 17 ans mis en examen pour le meurtre d’une mère de famille en Guadeloupe

Un jeune de 17 ans est mis en examen pour homicide volontaire en Guadeloupe, pour le meurtre d’une mère de...

SPORTSIl y a 2 semaines

Match Sierra Leone vs Bénin : voici la date et le stade de la rencontre

La Sierra Leone affronte le Bénin, le 14 juin à Conakry en Guinée, dans un match, comptant pour la sixième...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Don de 500 millions de vaccins : le président américain Biden évoque une «étape historique»

Le président américain Joe Biden a estimé jeudi que le don par les Etats-Unis de 500 millions de vaccins anti-Covid...

ACTUALITÉIl y a 2 semaines

Emmanuel Macron annonce qu’il rencontrera Erdogan «juste avant» le sommet de l’Otan

Le président français Emmanuel Macron a annoncé jeudi 10 juin qu’il allait rencontrer son homologue turc Recep Tayyip Erdogan «juste...

ECONOMIEIl y a 2 semaines

Sénégal : centralisation des informations financières pour les PME

Le ministère du Commerce et des PME, en collaboration avec ses partenaires, met actuellement en place un guichet unique d’informations...