RESTEZ CONNECTÉ

ECONOMIE

L’américain Stripe achète la pépite Paystack, leader du paiement en ligne au Nigeria

Avatar

Publié

le

Le spécialiste américain du paiement en ligne Stripe a annoncé, jeudi 14 octobre, avoir conclu un accord pour acquérir la pépite nigériane du secteur, Paystack, dans laquelle il avait déjà investi en 2018, selon un communiqué.

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais il serait supérieur à 200 millions de dollars selon des médias américains, soit l’une des plus grosses acquisitions de start-up jamais réalisées en Afrique.

«Plus de 60 000 entreprises au Nigeria et au Ghana utilisent Paystack pour recevoir des paiements en ligne et hors ligne en toute sécurité et développer de nouveaux modèles d’affaires», précise le communiqué de Stripe.

Basé à Lagos, Paystack assure plus de la moitié des transactions en ligne au Nigeria et souhaite se développer sur le continent africain, où le marché du commerce en ligne est en croissance de plus de 20 % par an.

«Cette acquisition donnera à Paystack les ressources pour développer de nouveaux produits […] et consolider le marché africain hyperfragmenté des paiements», a déclaré un dirigeant de Stripe, Matt Henderson, cité dans le communiqué.

«Nous sommes heureux d’accélérer notre expansion géographique et d’introduire plus de méthodes de paiement, plus de services à valeur ajoutée et une intégration plus poussée avec les plateformes mondiales», a réagi dans le même communiqué le cofondateur de Paystack, Shola Akinlade. Dans une vidéo diffusée sur Twitter, M. Akinlade décrit lui-même Paystack comme un «Stripe pour l’Afrique».

La start-up continuera son activité «de manière indépendante» et intégrera à terme le réseau mondial de paiements et de trésorerie du leader américain. L’acquisition est toutefois soumise à l’approbation des autorités de régulation.

Lancée en 2011 par deux Irlandais, les frères Patrick et John Collison, la société californienne Stripe est désormais valorisée à 36 milliards de dollars (environ 30 milliards d’euros). Elle compte parmi ses clients de très nombreuses start-up ainsi que des grands groupes, dont les géants du numérique, dans plus de 25 pays.

Avec AFP

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECONOMIE

La demande en pièces et lingots d’or dopée par le Covid-19 au troisième trimestre

Avatar

Publié

le

La demande des investisseurs en pièces et lingots d’or a fortement progressé au troisième trimestre, contrairement à la joaillerie, dans un contexte économique incertain déclenché par la pandémie de Covid-19 qui favorise les valeurs refuge, selon le Conseil mondial de l’or (CMO).

Celle-ci a atteint 222,1 tonnes entre juillet et septembre 2020, soit 49% de plus qu’à la même période l’an dernier, selon un rapport trimestriel de l’organisation publié jeudi.

«La demande des investisseurs privés en lingots et pièces d’or a repris, et assez fortement», a commenté le porte-parole du CMO John Mulligan auprès de l’AFP, «notamment en Chine, en Turquie mais aussi en Europe.»

L’aversion de ce type d’investisseurs pour le risque a été l’un des principaux moteurs pour ces placements en faveur de l’or, en sa qualité de valeur refuge, a-t-il précisé. Ce statut du métal jaune est également à l’origine des niveaux atteints par les prix ce trimestre, qui ont pulvérisé le 8 août leur record historique à 2.075,47 dollars l’once et évoluaient toujours ces jours-ci aux alentours de 1.900 dollars.

Dans le sillage des pièces et lingots, les titres financiers cotés (ETF) indexés sur le cours de l’or ont eux aussi attiré des flux importants sur le trimestre, pour atteindre un total de 272,5 tonnes sur la période, une augmentation marquée «bien qu’à un rythme plus lent qu’au premier semestre», nuancent les auteurs du rapport.

Chute de la demande de joaillerie
Ces bonnes performances n’ont cependant pas réussi à compenser la chute de la demande en joaillerie, tombée à 333,0 tonnes entre juillet et septembre 2020 soit 29% de moins que l’année dernière à la même période.

L’Inde, qui représentait près d’un quart de la demande en bijoux l’an dernier au troisième trimestre, a vu celle-ci fondre en raison de la pandémie de Covid-19 qui a lourdement affecté le pays et entraîné le report de nombreux mariages, événements propices à l’achat d’or par les familles.

La Chine, berceau de la pandémie, conserve sa place de premier marché de la joaillerie mais sa demande a elle aussi ralenti, de l’ordre de 25% d’une année sur l’autre.

Les deux pays «ont été les principaux responsables de la baisse en volume mais cette faiblesse a été mondiale», commentent les auteurs du rapport, qui pointent du doigt le ralentissement économique et le prix élevé de l’or, dissuasif pour de nombreux acheteurs de bijoux.

Les banques centrales ont vendu de l’or

La demande industrielle a également marqué le pas, avec une baisse en volume de 3% par rapport au troisième trimestre 2019. Tous segments de marché pris en compte, la demande totale en or a diminué de 19% par rapport au troisième trimestre 2019, à 892,3 tonnes.

Les banques centrales, en première ligne depuis le début de la crise pour défendre leurs monnaies, ont pour leur part davantage vendu d’or qu’elles n’en ont acheté au troisième trimestre, une première depuis près de dix ans. Avec -12,1 tonnes, le solde net est pour la première fois négatif depuis le troisième trimestre 2011.

Deux pays sont principalement responsables de ce résultat: la Turquie et l’Ouzbékistan qui se sont respectivement allégés de 22,3 et 34,9 tonnes d’or. Néanmoins, «les banques centrales restent des acheteurs nets depuis le début de l’année, avec une demande pour les trois premiers trimestres atteignant 220,6 tonnes», souligne l’étude.

Du côté de l’offre, la pandémie de Covid-19 a aussi affecté l’extraction minière, en baisse de 3%, qui n’a pas été exempte d’une baisse d’activité voire de fermetures ponctuelles dans certains pays producteurs. Les prix soutenus ont cependant encouragé la filière du recyclage de l’or, en hausse de 6%.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

ECONOMIE

Ethiopian Airlines remporte le Prix du voyageur d’affaires 2020

Avatar

Publié

le

Ethiopian Airlines a remporté le Business Traveller Award 2020 dans la catégorie de la meilleure compagnie aérienne africaine.

Les lauréats du prix ont été dévoilés mardi par Panacea Media ; les éditeurs de Business Traveller Magazine. Les gagnants ont été désignés à la suite d’un vote des lecteurs du magazine Business Traveller ; les résultats sont produits par une société de recherche indépendante, et sont largement reconnus comme étant la référence du marché en matière d’excellence.

Il convient de rappeler que Ethiopian Airlines a été élue «Meilleure compagnie aérienne en Afrique» pour la 3ème année consécutive aux Skytrax 2019 World Airlines Awards en juin 2019.

Entre-temps, De Havilland Aircraft of Canada Limited a annoncé la livraison de deux autres appareils Dash 8-400 à Ethiopian Airlines, portant le nombre total de Dash 8-400 de la compagnie aérienne à 30 aéronefs.

Le 30ème avion – MSN 4617 – se prépare à décoller pour le hub éthiopien d’Addis-Abeba, avec l’avion MSN 4615. Ethiopian Airlines a accueilli pour la première fois le Dash 8-400 dans sa flotte en mars 2010. La flotte de plus de 155 avions Dash 8 Series en Afrique comprend plus de 90 avions Dash 8-400.

Dans le monde, plus de 155 compagnies aériennes, sociétés de crédit-bail et autres organisations ont commandé près de 1.300 appareils Dash 8, le selon World Airline News.

MG/abj/fss/cgd/APA

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

CÉLÉBRITÉSIl y a 2 heures

Côte d’Ivoire – Josey : la chanteuse a aussi fait l’École Normale d’Administration

Plusieurs téléspectateurs ont eu l’agréable surprise de l’apprendre hier sur les antennes de France 24. Au micro de Meryem Amellal...

SPORTSIl y a 2 heures

Europa League : résultat des matchs de ce jour !

Recevez ici le résultat des rencontres disputées ce jeudi 29 octobre 2020 à l’issue de la deuxième journée en Europa...

CÉLÉBRITÉSIl y a 3 heures

Côte d’Ivoire : «DJ Arafat m’avait parlé. C’est maintenant que je comprends…», Debordo Leekunfa

Plusieurs mois après avoir mis fin à sa collaboration avec l’arrangeur Bebi Philip, voici ce que Debordo Leekunfa a décidé...

CULTUREIl y a 4 heures

Rwanda : le parc Mukura-Gishwati devient patrimoine mondial de l’UNESCO

Le quatrième parc national du Rwanda, Gishwati Mukura, composé de deux forêts distinctes – les plus grandes Gishwati et Mukura,...

CULTUREIl y a 4 heures

Le Botswana s’inquiète de la mort mystérieuse de 55 vautours

Le gouvernement du Botswana a signalé jeudi la mort de 55 vautours à dos blanc dans la région centrale du...

ACTUALITÉIl y a 4 heures

Présidentielle : trois ONG ivoiriennes invitent Ouattara à «parler» avec Bédié à 48h du vote

Trois ONG ivoiriennes dont le GOFEHF ont appelé jeudi à Abidjan le chef de l’Etat Alassane Ouattara à «parler» avec...

ACTUALITÉIl y a 4 heures

Le Rwanda détecte de nouveaux cas de Covid-19 dans un camp de réfugiés

Un camp accueillant des réfugiés burundais à Mahama dans le district de Kirehe, dans le sud du Rwanda, a enregistré...

ACTUALITÉIl y a 4 heures

Présidentielle ivoirienne : Gbagbo appelle Ouattara à «discuter» avec l’opposition

L’ancien chef d’Etat Laurent Gbagbo appelle Alassane Ouattara dont la candidature à la présidentielle ivoirienne est contestée, à «discuter» avec...

CÉLÉBRITÉSIl y a 4 heures

États-Unis : arrestation d’un producteur d’Hollywood de nouveau accusé d’agression sexuelle

David Guillod, un producteur d’Hollywood libéré sous caution après avoir été inculpé de viol, agression sexuelle et séquestration par quatre...

ACTUALITÉIl y a 4 heures

Sénégal : «au moins 140 morts» dans le naufrage d’un bateau de migrants

«Au moins 140 personnes» sont mortes dans le naufrage d’une embarcation de migrants la semaine dernière au large du Sénégal,...

ACTUALITÉIl y a 4 heures

Une femme noire accède à un poste clé de la police new-yorkaise, une première

Une femme noire, Juanita Holmes, a été promue jeudi 29 octobre à l’un des postes clé de la police new-yorkaise,...

ACTUALITÉIl y a 5 heures

Attaque de Nice : Trump exprime sa solidarité avec la France

Le président américain Donald Trump a exprimé jeudi 29 octobre sa solidarité avec la France après une attaque meurtrière au...

SPORTSIl y a 6 heures

Barça : réaction de Koeman à propos de la performance de Griezmann en Ldc

Après la rencontre, l’entraîneur catalan s’est exprimé en conférence de presse et sur la performance de Antoine Griezmann au cours...

SPORTSIl y a 6 heures

Messi ou Cristiano ? : Frank Lampard a fait son choix !

Le débat entre Léo Messi et Cristiano Ronaldo continue de diviser le monde du football et d’attirer l’attention de plusieurs...

SANTÉIl y a 6 heures

Covid-19 : Véran demande à tous les hôpitaux d’activer leur plan blanc pour «libérer» des lits

Tous les établissements de santé français doivent déclencher «sans attendre» leur plan blanc et déprogrammer des activités médicales «afin de...

TECHIl y a 6 heures

Twitter retire un tweet de l’ex-premier ministre malaisien affirmant que «les musulmans ont le droit de tuer des Français»

Sommé par le gouvernement français d’agir au plus vite, le réseau social Twitter a retiré jeudi après-midi un message de...

ACTUALITÉIl y a 6 heures

Attentat à Nice : le chef de l’ONU «condamne fermement l’attaque odieuse»

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres «condamne fermement l’attaque odieuse» survenue jeudi à Nice, dans le sud de la...

ACTUALITÉIl y a 6 heures

Reconfinement : le Sénat refuse son soutien au gouvernement, dénonçant «un vote inutile»

Le Sénat dominé par l’opposition de droite a refusé jeudi 29 octobre d’apporter son soutien au gouvernement et au reconfinement...