RESTEZ CONNECTÉ

ECONOMIE

La guerre au Tigré arrache des milliers d’enfants à leurs parents

Avatar

Publié

le

La guerre dans la région éthiopienne du Tigré a séparé des milliers d’enfants de leurs parents, et beaucoup d’entre eux font désormais face à des conditions «terribles» dans des camps de déplacés, affirme mardi l’ONG Save the Children.

Il y a six mois jour pour jour, le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed envoyait l’armée fédérale au Tigré (Nord) pour arrêter et désarmer les dirigeants du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), le parti dirigeant cette région et qui a longtemps tenu les leviers du pouvoir en Éthiopie.

Ils fuyaient pour sauver leur vie

«Beaucoup de ces enfants ont été séparés de leurs parents alors qu’ils fuyaient pour sauver leur vie durant le conflit. D’autres ont perdu leurs parents dans les violences», déclare l’ONG dans un communiqué publié à l’occasion de cette date anniversaire.

Certains enfants ne bénéficient pas de «conditions de garde sûre», sont hébergés dans des «pièces uniques où dorment plus de 50 personnes» et sont potentiellement exposés à des violences physiques et sexuelles, ajoute Save the Children. L’organisation n’est pas la seule à alerter sur de possibles violences sexuelles.

Lundi, l’International Rescue Committee a déclaré que le viol était «utilisé comme une arme» au Tigré et que les femmes et les filles étaient exposées à «des abus répandus, incluant des viols de masse et de l’exploitation».

«Des femmes doivent s’engager dans des relations qui relèvent de l’exploitation sexuelle, recevant de petites sommes d’argent, de la nourriture et/ou un abri pour survivre et nourrir leurs enfants», écrit IRC dans un communiqué.

Un million de déplacés

Mi-avril, l’Organisation internationale pour les migrations de l’ONU a affirmé que plus d’un million de personnes avaient été déplacées au Tigré, dont 4056 enfants «séparés» et 917 «non -accompagnés». Ces chiffres collectés en mars pourraient être aujourd’hui plus élevés.

M. Abiy a proclamé la victoire au Tigré fin novembre, lorsque l’armée a pris la capitale régionale Mekele, mais les dirigeants du TPLF restent en fuite et des combats persistent.

Le Conseil des ministres d’Abiy Ahmed a approuvé samedi une résolution classant le TPLF comme organisation terroriste, ce qui laisse peu d’espoir à la tenue de négociations de paix, auxquelles appellent de nombreux États.

Les États-Unis et l’Union européenne demandent également le retrait des troupes érythréennes du Tigré, où elles ont prêté main-forte à l’armée éthiopienne et sont accusées d’être impliquées dans certaines des pires violences contre les civils jusqu’ici recensées, notamment des viols collectifs. L’Érythrée dément toute implication dans des atrocités.

Avec AFP

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECONOMIE

La Banque de France transfère 5 milliards d’euros de réserves de change à l’Afrique de l’Ouest

Avatar

Publié

le

Cette opération s’inscrit dans la réforme du franc CFA, une monnaie commune à quatorze pays du continent et perçue comme un instrument postcolonial par ses détracteurs.

Cinq milliards d’euros de réserves de change des Etats ouest-africains utilisant le franc CFA sont en cours de transfert de la France vers la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), conformément à la réforme de cette monnaie, a indiqué à l’AFP, mardi 4 mai, une source proche du dossier.

La Banque de France «est en train de transférer des fonds qui appartenaient aux Etats africains», a indiqué à l’AFP cette source requérant l’anonymat, précisant le montant des fonds : «5 milliards d’euros». Sollicitée par l’AFP, la BCEAO, dont le siège est à Dakar, a décliné tout commentaire sur ce transfert.

Le franc CFA est la monnaie commune à huit pays membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et à six Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac : Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad).

La réforme du franc CFA – qui ne concerne pour l’heure que la zone UMOA – a été annoncée en décembre 2019 à Abidjan par les présidents français et ivoirien, Emmanuel Macron et Alassane Ouattara, pour répondre au feu de critiques contre cette monnaie perçue comme un instrument postcolonial par ses détracteurs et une partie des populations ouest-africaines.

Un changement de nom pas encore effectif

La réforme prévoit notamment que désormais, la BCEAO n’est plus tenue de déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France – qui les rémunérait –, une obligation vue comme une dépendance humiliante par les contempteurs du franc CFA.

La BCEAO «n’aura à l’avenir plus d’obligation particulière concernant le placement de ses réserves de change» et «sera libre de placer ses avoirs dans les actifs de son choix», avait expliqué à l’époque la présidence française.

Pour l’économiste togolais Kako Nubukpo, connu pour ses positions critiques vis-à-vis du franc CFA, «cette décision pourrait inciter les Etats de la zone franc à renouveler les modalités de placement de leurs réserves de change et de gestion de la trésorerie des banques centrales».

Cela pourrait aussi les inciter à «imaginer un régime de change moins rigide que celui qui existe actuellement, à savoir la parité fixe entre le franc CFA et l’euro», maintenue par la réforme.

L’économiste plaide également pour une réflexion sur «le rôle des réserves de change dans la transformation structurelle des économies de la zone franc», estimant que «cette période de Covid-19 pousse à une utilisation active des réserves de change pour relancer l’économie mondiale».

La réforme prévoyait aussi un changement de nom, toujours pas effectif, le franc CFA devant devenir l’éco, et le retrait de la France des instances de gouvernance de l’UMOA.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

ECONOMIE

Club de l’économiste : Jean-Jacques Golou partage la vision de Coris Bank International Bénin

Avatar

Publié

le

Le Directeur Général de Coris Bank International, Jean-Jacques GOLOU était l’invité de l’émission-rubrique «Le Club de l’économiste≥ ce jeudi 29 avril 2021.

«Notre ambition pour la fin de cette année est de figurer dans le top 5 des banques au Bénin. Nous avons été la 5ème banque au titre de l’exercice précédent et nous voulons tout au moins garder cette position quand bien même nous voulons progresser dans ce top 5 car nous travaillons toujours, mes collaborateurs et moi, à repousser nos limites et relever de nouveaux défis».

C’est en ces termes que le Directeur Général de Coris Bank International Bénin a renseigné sur le but que poursuit cette institution bancaire au Bénin pour la fin de l’exercice 2021.

Des échanges avec le banquier béninois, il ressort aussi que Coris Bank International Bénin fait le pari d’une meilleure qualité de service pour la clientèle de la banque. Pour preuve, la certification ISO 9001 version 2015 reçue par la banque et qui fait de Coris Bank Internationale Bénin la plus jeune filiale bancaire certifiée dans l’UEMOA.

Il a précisé que la banque œuvre pour la satisfaction optimale de sa clientèle à travers la digitalisation progressive des services, l’extension du réseau d’agences et le renforcement des produits spécifiques comme ceux de la Finance islamique dont la banque est pionnière.

Le Directeur Général de Coris Bank International Bénin a rassuré les opérateurs économiques de l’orientation de la banque sur l’accompagnement des PME/PMI, sans oublier le secteur agricole que la banque envisage accompagner davantage grâce à ses partenariats avec le FNDA et ENABEL.

En dehors des journalistes, plusieurs opérateurs économiques et autres porteurs de projets ont pris part à cette émission.

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

ACTUALITÉIl y a 15 heures

Energies renouvelables au Bénin : Dona Jean-Claude Houssou lance la phase II pour le bonheur des populations

En présence du représentant résident de l’Uemoa au Bénin, Yawovi Batchassi, du directeur de l’Aberme, Francis Tchekpo et des cadres...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Macron avait prévenu Philippe dès 2017 qu’il envisageait de le remplacer à mi-mandat

Il affirme qu’il en avait «parlé» à Édouard Philippe dès 2017. Pour Emmanuel Macron, remplacer son chef du gouvernement au...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Football : Motsepe annonce 5 milliards FCFA pour le championnat interscolaire

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe a annoncé mardi à Abidjan que sa Fondation fait...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Attaque au Burkina Faso lundi : le bilan atteint 25 morts

Au moins 25 personnes, dont deux supplétifs civils enrôlés dans la lutte antidjihadiste, ont été tuées et onze «terroristes neutralisés»...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Afrique du Sud : l’ANC suspend un haut responsable pour corruption, une première

L’ANC, parti historique au pouvoir en Afrique du Sud, a suspendu son secrétaire général Ace Magashule accusé de corruption, un...

SPORTSIl y a 2 jours

Mondial 2022 : le début des qualifications africaines pourrait être reporté à septembre

La Confédération africaine de football (CAF) envisage de repousser les deux premières journées des qualifications pour le Mondial-2022 de juin...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

La BCEAO retire ses réserves de change de la tutelle de la Banque de France

Cinq milliards d’euros de réserves de change des Etats ouest-africains utilisant le franc CFA sont en cours de transfert de...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Joe Biden rehausse le plafond d’entrée des réfugiés, l’ONU jubile

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés a salué mardi la décision du président américain Joe Biden d’admettre jusqu’à 62...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

L’Union européenne nomme un envoyé spécial pour la liberté de religion

La Commission européenne a désigné mercredi 5 mai un envoyé spécial «pour la promotion de la liberté de religion et...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Corée du Nord : Blinken consulte le Japon et la Corée du Sud

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken s’est entretenu mercredi, en marge de réunion du G7 à Londres, avec ses homologues...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Le ministre indien des Affaires étrangères au G7 se dit potentiellement exposé au Covid-19

Le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, en Grande-Bretagne pour les réunions du G7, a déclaré mercredi 5 mai...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Birmanie : le gouvernement de résistance lance sa propre force de défense

Le gouvernement de résistance birman, composé de députés déchus entrés en clandestinité, a annoncé mercredi 5 mai la mise en...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

L’OMS va créer un centre mondial de prévision des épidémies à Berlin

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Angela Merkel, chancelière allemande ont annoncé mercredi 5...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Covid-19 : la Suisse dépasse les 10.000 morts

La Suisse, qui compte quelque 8,6 millions d’habitants, a dépassé, mercredi 5 mai, les 10.000 morts du Covid-19 depuis le...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Afghanistan : des avions américains aident à repousser les talibans

Des avions américains ont apporté leur soutien ces derniers jours aux forces gouvernementales qui tentaient de repousser une offensive des...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Donald Trump ne peut pas revenir sur le réseau Facebook

Donald Trump ne peut pas réintégrer le réseau Facebook pour l’instant et Facebook a eu raison de prendre la décision...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Soudan : accusé de crimes contre l’humanité au Darfour, Ahmed Haroun veut être jugé par la CPI

Cet ancien ministre du régime d’Omar al-Bachir, poursuivi notamment pour meurtre, viol, torture, persécution et pillage, estime que son pays...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Mozambique : l’exode continue dans le nord où la sécurité demeure précaire

Des milliers de réfugiés épuisés continuent à fuir à pied ou en bateau la ville de Palma, victime d’une importante...

ECONOMIEIl y a 3 jours

La Banque de France transfère 5 milliards d’euros de réserves de change à l’Afrique de l’Ouest

Cette opération s’inscrit dans la réforme du franc CFA, une monnaie commune à quatorze pays du continent et perçue comme...

SPORTSIl y a 3 jours

Mondial 2022 : le début des qualifications africaines pourrait être reporté à septembre

La Confédération africaine de football (CAF) envisage de repousser les deux premières journées des qualifications pour le Mondial-2022 de juin...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Afrique du Sud : 2 morts dans l’incendie d’une aile Covid d’un hôpital

Deux patients sont décédés mardi matin dans l’incendie d’un service dédié au traitement du Covid-19 dans un hôpital du Nord...

ENQUÊTESIl y a 3 jours

Lamine Diack : l’ancien président de l’athlétisme mondial bientôt de retour au Sénégal

L’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, condamné à Paris dans une affaire de corruption autour du dopage en Russie,...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Les habitudes de l’ancien régime ont la vie dure, se plaignent des jeunes Tchadiens

Casimir et ses camarades enterrent les corps des jeunes qui ont été tués lors des manifestations de la semaine dernière...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Militante algérienne : la gynécologue Amira Bouraoui condamnée pour «offense à l’islam»

La militante algérienne Amira Bouraoui a été condamnée mardi à deux ans de prison ferme pour «offense à l’islam» et...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Le ministre indien des Affaires étrangères au G7 se dit potentiellement exposé au Covid-19

Le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, en Grande-Bretagne pour les réunions du G7, a déclaré mercredi 5 mai...