RESTEZ CONNECTÉ

MOYEN-ORIENT

Iran : Washington rétablira les sanctions à l’ONU si l’embargo sur les armes expire

Avatar

Publié

le

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a clairement prévenu jeudi 30 juillet que les États-Unis tenteraient d’imposer un rétablissement des sanctions de l’ONU contre l’Iran si l’embargo international sur les armes devait expirer.

Lors d’une audition parlementaire, il a confirmé que Washington présenterait «dans un futur proche» une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies pour prolonger cet embargo sur les ventes d’armes conventionnelles à Téhéran, qui expire le 18 octobre.

«Nous espérons qu’elle sera approuvée par les autres membres permanents» du Conseil, a-t-il dit, tout en estimant probable que la Chine, voire la Russie, aient recours à leur droit de veto pour s’y opposer.

«Si elle n’est pas adoptée, nous prendrons les mesures nécessaires pour faire en sorte que cet embargo sur les armes n’expire pas», a insisté Mike Pompeo.

L’Europe émet des réserves
Les États-Unis ont déjà estimé qu’ils avaient le droit d’imposer le rétablissement des sanctions économiques de l’ONU contre Téhéran levées dans le cadre de l’accord international de 2015 sur le nucléaire iranien — et ce, dans leur esprit, même si le président américain Donald Trump a retiré son pays de cet accord en 2018.

«Nous avons la capacité de mettre en œuvre ce rétablissement et nous allons l’utiliser de manière à protéger et défendre l’Amérique», a prévenu le secrétaire d’État, qui n’avait jamais dit aussi clairement que Washington était prêt à mettre cette menace à exécution. L’administration Trump estime que l’accord de 2015 est insuffisant pour empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique.

Mais le département d’État veut utiliser une argutie juridique: dès lors que la résolution du Conseil de sécurité qui avait entériné en 2015 l’accord sur le nucléaire iranien présentait les États-Unis comme État «participant», alors ils peuvent imposer le retour des sanctions.

Les alliés européens de Washington, tout en se montrant disposés à prolonger l’embargo sur les armes, ont manifesté leurs réserves face à une telle tactique.

Avec AFP

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MOYEN-ORIENT

Afghanistan : au moins 20 morts dans l’attaque d’une prison revendiquée par l’EI

Avatar

Publié

le

Au moins 20 personnes, dont des civils et des prisonniers, ont péri dans l’attaque toujours en cours d’une prison de l’est de l’Afghanistan par des combattants du groupe djihadiste État islamique (EI), ont annoncé lundi 3 août les autorités locales.

Des hommes armés ont lancé dimanche soir un assaut d’envergure contre une prison de Jalalabad, où sont détenus de nombreux talibans et membres de l’EI, aux dernières heures d’une trêve globalement respectée de trois jours entre talibans et forces afghanes pour la grande fête musulmane de l’Aïd.

La fusillade avec les forces de sécurité a fait 20 morts, selon Zaher Adel, porte-parole de l’hôpital provincial, un bilan amené à s’alourdir. 40 blessés se trouvent en effet dans un état grave, a-t-il indiqué.

Dans un communiqué publié dimanche soir par son agence de propagande Amaq, l’EI a revendiqué l’attaque. Les djihadistes de l’État islamique n’étaient pas partie prenante de la trêve. Les combats entre les forces afghanes et les assaillants de l’EI se poursuivaient lundi matin.

700 prisonniers recapturés

De nombreux véhicules blindés et membres des forces de sécurité étaient déployés dans la zone, a constaté un journaliste de l’AFP à proximité de la prison. Des tirs d’armes à feu et des explosions étaient audibles de loin.

«Les assaillants sont toujours à l’intérieur et à l’extérieur de la prison», a déclaré à l’AFP Attaullah Khogyani, porte-parole du gouverneur de la province de Nangarhar, dont Jalalabad est la capitale.

Environ 700 prisonniers qui avaient réussi à s’échapper au moment de l’assaut ont été rattrapés, a-t-il affirmé. L’établissement pénitentiaire comptait dimanche plus de 1700 détenus, en majorité des combattants talibans et de l’EI, a rapporté à l’AFP une source sécuritaire.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

MOYEN-ORIENT

Israël : le fils de Netanyahu doit «cesser de harceler» les manifestants, ordonne le tribunal

Avatar

Publié

le

Un tribunal de Jérusalem a ordonné dimanche au fils du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, de cesser de «harceler» les organisateurs des manifestations réclamant le départ de son père.

Yaïr Netanyahu avait tweeté jeudi les adresses personnelles des organisateurs des manifestations qui ont lieu devant le domicile du Premier ministre et avait appelé à manifester devant les maisons des manifestants.

«J’invite tout le monde à manifester, jour et nuit, devant les maisons de ces gens qui organisent l’anarchie dans notre pays», avait-il tweeté.

Depuis de nombreuses semaines, des manifestations se déroulent presque quotidiennement en Israël, notamment devant le domicile du Premier ministre inculpé en novembre 2019 pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires, une première pour un chef de gouvernement israélien en cours de mandat.

Les protestataires crient leur ras-le-bol contre M. Netanyahu et dénoncent la mauvaise gestion du gouvernement de la pandémie de nouveau coronavirus.

La juge Dorit Feinstein a exigé que le tweet soit effacé et a ajouté dans sa décision que Yaïr Netanyahu devait «cesser de harceler les organisateurs des manifestations pendant six mois et ne plus publier leurs adresses privées».

En réaction, le fils du Premier ministre, âgé de 29 ans et familier des provocations sur les réseaux sociaux, a publié un tweet reprochant à la juge de ne pas avoir pris en compte «les menaces de mort dont (il est) la victime».

Son père a de son côté dénoncé dans un communiqué les «actes de violences et de harcèlement de tous». S’exprimant au début du Conseil des ministres hebdomadaire, M. Netanyahu a accusé la presse locale de se mobiliser contre lui, la comparant à la presse en Corée du Nord.

«Je n’entends aucune condamnation des médias contre la nature violente des manifestations. Au lieu de couvrir les manifestations, la presse se mobilise en faveur des protestataires», a-t-il dénoncé.

Samedi, son parti, le Likoud, avait affirmé sur Twitter que les médias «essayent désespérément d’intoxiquer le public, afin de faire tomber un Premier ministre de droite fort».

CONTINUER LA LECTURE

MOYEN-ORIENT

Iran : le chef d’un «groupe terroriste» basé aux Etats-Unis mis en détention

Avatar

Publié

le

L’Iran a annoncé samedi 1er août avoir placé en détention le chef d’un groupe accusé par la République islamique d’être derrière un attentat meurtrier perpétré dans une mosquée du sud du pays en 2008.

Peu de détails ont été fournis sur les circonstances ayant mené à l’incarcération de M. Sharmahd, comme la date ou encore le pays où les forces iraniennes l’ont trouvé

«Jamshid Sharmahd, chef du groupe terroriste Tondar (basé) aux Etats-Unis (…), est désormais entre les mains» des agents des services de renseignements iraniens, a indiqué samedi le ministère des Renseignements dans un communiqué, cité par la télévision d’Etat. M. Sharmahd «dirigeait des opérations armées et de sabotage en Iran», a-t-il précisé.

Selon le communiqué du ministère, M. Sharmahd avait «conçu et organisé» un attentat meurtrier contre une mosquée à Chiraz (sud) qui avait fait 14 morts et quelque 200 blessés en 2008.

Il prévoyait en outre de mener plusieurs «grandes opérations», comme faire exploser le barrage de Sivand à Shiraz ou le sanctuaire du fondateur de la République islamique, l’imam Khomeiny, lors d’une cérémonie publique à Téhéran, selon la même source. Tondar («tonnerre » en persan), connu aussi sous le nom d’Association monarchiste d’Iran, est un groupe visant à renverser la République islamique.

Selon son site internet (Tondar.org), M. Sharmahd, né à Téhéran en 1955, a grandi dans une famille irano-allemande avant d’aller vivre en 2003 aux Etats-Unis où il s’est illustré par ses déclarations hostiles à la République islamique et à l’islam, sur des chaînes satellitaires en persan.

Le groupe critique ouvertement le Coran et s’oppose au prince Réza Pahlavi, fils aîné du dernier Shah d’Iran, qui veut devenir roi.
L’Iran avait également pendu en 2010 deux autres membres présumés du groupe, qui avaient «avoué avoir obtenu des explosifs et projeté d’assassiner des responsables».

En octobre, les autorités iraniennes avaient annoncé avoir mis en détention un autre opposant autrefois exilé en France, Rouhollah Zam, là encore sans donner de détails.

Cet homme, accusé d’avoir joué un rôle actif dans les manifestations contre le pouvoir en 2017-2018, a été condamné à mort fin juin pour «corruption sur terre».

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

CÉLÉBRITÉSIl y a 11 heures

Éblouissante : Iris Mittenaere laisse échapper son corps de rêve dans un bikini ultra sexy

En Story de son compte Instagram, la belle Iris Mittenaere a partagé une nouvelle vidéo. Pour la pose, elle a...

CÉLÉBRITÉSIl y a 12 heures

DJ Arafat : Beyoncé rend hommage au chanteur dans le Black is King

Dans le clip Black is King, Beyoncé n’a point épargné le roi du coupé décalé feu DJ Arafat. Plusieurs extraits...

CÉLÉBRITÉSIl y a 13 heures

Lady Gaga et Ariana Grande en tête des nominés des MTV Vidéo Music Awards

Lady Gaga et Ariana Grande mènent en force le jeu des nominations des MTV Vidéo Music Awards 2020. Le 30...

CÉLÉBRITÉSIl y a 13 heures

Côte d’Ivoire : Debordo Leekunfa souhaite une rencontre avec le président pour des questions socio-politique

Debordo Leekunfa implore le président de la de République Côte d’Ivoire pour avoir un rendez-vous. Pas pour une demande d’aide...

CÉLÉBRITÉSIl y a 13 heures

DJ Arafat : sa veuve Carmen Sama surpris en compagnie de Molare

Le message émouvant de Carmen Sama à l’intention de son feu mari DJ Arafat pour la fête de la Tabaski...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Koh Lanta : Jesta et Benoit attendent leur deuxième enfant

Le deuxième bébé Koh Lanta est en route et prévu pour début 2021. Les parents Jesta et Benoit l’ont annoncé...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

La saison 5 de casa s’annonce avec de grands changements, du boom pour Netflix.

La finale de la grande série espagnol est en pleine préparation. Alors que les fans sont dans le suspense, un...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

La femme de quelqu’un : l’énorme conseil que cache cette chanson de Singuila

Singuila, la star de la musique française garde les pieds sur terre en ce qui concerne les relations amoureuses malgré...

COTE D’IVOIREIl y a 15 heures

Côte d’Ivoire : ramaniement technique du gouvernement

Le président Alassane Ouattara a procédé à un remaniement technique de son gouvernement ce lundi 3 août. Il a eu...

CÉLÉBRITÉSIl y a 18 heures

De Dubaï, Jessica Thivenin et Thibault Garcia imigrent vers un autre horizon

Pour les vacances, le couple a déménagé de Dubaï afin de renouer avec la famille . C’est à Marseille, une...

CÉLÉBRITÉSIl y a 18 heures

Josey vs Eudoxie Yao : la star avec la forme naturelle la plus appréciée

Entre Eudoxie Yao et Josey il n’y qu’un seul point de commun. Elles ne cessent de faire tourner la tête....

CÉLÉBRITÉSIl y a 18 heures

Les conseils de beautés de Caroline Receveur suscitent la raillerie de Vianney

Sur son compte Instagram, le chanteur Vianney vient de se moquer, gentiment, des conseils beauté de Caroline Receveur. Vous vous...

COTE D’IVOIREIl y a 18 heures

Côte d’Ivoire : cinq décès dans un accident

Un accident de la circulation impliquant un mini-car communément appelé Massa et un véhicule de type 504 est survenu lundi...

CÉLÉBRITÉSIl y a 18 heures

Innoss’B_«Olandi» cumule deux millions de vues en cinq jours : une image du clip crée la polémique

Le nouveau titre «Olandi» du chanteur congolais Innoss’B a été dévoilé le mardi 02 juillet 2020 sur tout les sites...

CÉLÉBRITÉSIl y a 19 heures

Meghan Markle: plus aucune relation entre son père et elle, les raisons…

Déjà, Meghan Markle, est en de mauvais termes avec la famille royale, un nouvel événement vient aggraver la situation. La...

CÉLÉBRITÉSIl y a 19 heures

Laeticia Hallyday et Laura Smet en guerre , pourquoi ?

La décision de rocker de désériter ses enfants avant son décès n’a laissé que de troubles dans la famille. Depuis...

CULTUREIl y a 19 heures

Hailey Baldwin poste une vue fantastique

Par sa beauté, l’épouse de Justin Bieber sait faire parler d’elle sur la toile. Elle a balancé un nouveau cliché...

CÉLÉBRITÉSIl y a 19 heures

Black is King : Adele exprime son admiration pour Beyoncé et apparaît très méconnaissable

Le nouvel album visuel «Black Is King» de Beyoncé fait un carton parmi ses fans et aussi chez les plus...

COTE D’IVOIREIl y a 19 heures

Côte d’Ivoire : coup dur pour Alassane Ouattara et son Rhdp

L’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (Udpci, ex-allié au pouvoir) s’est retirée officiellement, dimanche, du...

FAITS DIVERSIl y a 20 heures

Tony Parker se sépare d’Axelle, la mère de ses deux fils

C’est fait. Après neuf ans de vie commune, Tony et Axel Parker ont décidé de se séparer. L’annonce a été...

CÉLÉBRITÉSIl y a 20 heures

Nabilla : la jeune femme dévoile une photo inédite de Milann dans le canapé

Nabilla est une maman comblée. Quelques jours après son opération, la jeune femme a dévoilé une photo de son petit...

MOYEN-ORIENTIl y a 20 heures

Afghanistan : au moins 20 morts dans l’attaque d’une prison revendiquée par l’EI

Au moins 20 personnes, dont des civils et des prisonniers, ont péri dans l’attaque toujours en cours d’une prison de...

EUROPEIl y a 20 heures

L’ancien pape Benoît XVI est dans un état «extrêmement fragile»

Atteint par une maladie infectieuse au visage, Benoît XVI, 93 ans, est «extrêmement fragile», selon un article du quotidien régional...

AMÉRIQUEIl y a 20 heures

Trump réclame la peine de mort pour l’auteur de l’attentat du marathon de Boston

Donald Trump a réclamé dimanche que l’auteur de l’attentat à la bombe du marathon de Boston soit à nouveau condamné...

AMÉRIQUEIl y a 20 heures

Au Venezuela, les principaux partis d’opposition vont boycotter les législatives

Les principaux partis d’opposition au Venezuela ont annoncé dimanche qu’ils s’étaient mis d’accord pour boycotter les élections législatives du 6...

Afrique 24