RESTEZ CONNECTÉ

ACTUALITÉ

En Ethiopie, le premier ministre Abiy Ahmed admet la présence de troupes érythréennes au Tigré

Avatar

Publié

le

Le chef de l’exécutif juge «inacceptables» les atteintes aux civils qui ont pu être commises dans cette zone frontalière en proie aux combats depuis novembre 2020.

Le premier ministre d’Ethiopie Abiy Ahmed a admis mardi 23 mars la présence de troupes érythréennes dans la région du Tigré, jugeant «inacceptables» les atteintes aux civils qui ont pu être commises dans cette zone frontalière en proie aux combats depuis novembre 2020.

La présence au Tigré de troupes venues d’Erythrée avait été rapportée par des habitants, des ONG et certains diplomates, mais était démentie depuis des mois par les autorités des deux pays.

Le premier ministre éthiopien a lancé le 4 novembre une intervention militaire visant à renverser le parti au pouvoir dans cette région du nord du pays, le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), dont il a accusé les forces d’avoir attaqué des bases de l’armée fédérale. Il a proclamé la victoire le 28 novembre, mais les combats s’y sont poursuivis.

Ces dernières semaines, des habitants du Tigré ont livré d’effrayants récits de massacres et de violences sexuelles à grande échelle perpétrés par les forces progouvernementales, éthiopiennes comme érythréennes.

«Tirs de roquettes»

Face aux parlementaires, Abiy Ahmed a reconnu l’existence d’abus, de la part des deux armées. «La guerre est destructrice, elle fait beaucoup de mal. Il y a eu des dégâts dans la région de Tigré. Malgré la propagande et les mensonges, des informations indiquent qu’il y a eu des viols et des pillages de propriétés», a-t-il déclaré.

M. Abiy a affirmé que l’Erythrée avait fait «une faveur» à l’Ethiopie en intervenant dans le conflit, sans toutefois expliciter si cette intervention avait été menée à sa demande ou non.

«Cependant, après que l’armée érythréenne a traversé la frontière et opéré en Ethiopie, tout dommage qu’elle a causé à notre peuple est inacceptable, a-t-il poursuivi. Nous ne l’acceptons pas parce que c’est l’armée érythréenne, et nous ne l’accepterions pas s’il s’agissait de nos soldats. La campagne militaire était contre nos ennemis clairement ciblés, pas contre le peuple. Nous en avons discuté quatre ou cinq fois avec le gouvernement érythréen.»

Le chef du gouvernement éthiopien a expliqué que les autorités érythréennes ont justifié leur implication dans le conflit par des «tirs de roquettes» du TPLF depuis l’autre côté de la frontière. «L’Erythrée nous a dit qu’elle avait des problèmes de sécurité nationale et que, par conséquent, elle s’était emparée des zones à la frontière», a affirmé M. Abiy.

Haine tenace

Le gouvernement érythréen fait valoir, selon M. Abiy, que ses soldats se sont emparés de tranchées situées à la frontière, creusées pendant la guerre frontalière de 1998-2000, et qui avaient été abandonnées par les soldats éthiopiens.

Selon ce dernier, Asmara a promis d’en partir si les soldats éthiopiens revenaient dans ces tranchées. Le conflit, qui avait fait quelque 80 000 morts, s’est déroulé alors que le TPLF était au pouvoir en Ethiopie.

Les deux pays se sont rapprochés à partir de 2018 à l’initiative d’Abiy Ahmed, récompensé du prix Nobel de la paix en 2019. Mais la haine reste tenace entre les autorités érythréennes et le TPLF. Les troupes érythréennes sont accusées d’atrocités dans la région.

Amnesty International a affirmé qu’elles ont tué des centaines de personnes dans la ville d’Axoum. L’AFP a rencontré des habitants du village de Dengolat, qui les accusent d’un massacre, ayant causé la mort de 164 personnes selon l’église locale.

«Le gouvernement érythréen a sévèrement condamné les abus présumés et déclaré qu’il prendrait des mesures contre tout soldat qui en serait accusé», a rappelé Abiy Ahmed.

Le conflit au Tigré a indirectement ravivé les tensions avec un autre de ses voisins, le Soudan, autour du contentieux frontalier dans la région d’Al-Fashaga. Mais le premier ministre éthiopien a assuré mardi que son pays «ne [voulait] pas de guerre» avec un «pays frère».

Crainte d’un conflit régional

Depuis plus de deux décennies, des milliers de cultivateurs éthiopiens se sont installés dans cette zone agricole de 1,2 million d’hectares située aux confins des régions éthiopiennes d’Amhara et du Tigré, et de l’Etat de Gedaref, dans l’est du Soudan.

Après le déclenchement du conflit au Tigré, qui a provoqué la fuite de plus de 60 000 Ethiopiens vers le Soudan, Khartoum a envoyé des troupes dans la région d’Al-Fashaga, afin de «reconquérir les territoires volés et prendre position sur les frontières internationales», selon des médias officiels soudanais.

Des accrochages mortels entre forces loyales aux deux pays ont fait craindre un conflit régional à plus grande échelle. «Le Soudan dans son état actuel n’est pas en mesure de se battre avec un pays voisin, il a beaucoup de problèmes. L’Ethiopie a aussi beaucoup de problèmes, a estimé Abiy Ahmed. Il vaut mieux régler cela de manière pacifique.»

Mardi soir, le Soudan a annoncé avoir accepté une médiation des Emirats arabes unis pour tenter de trouver une solution à ce contentieux frontalier.

Avec AFP

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉ

Congo : Denis Sassou Nguesso prête serment devant une vingtaine de dirigeants africains

Avatar

Publié

le

Le président Denis Sassou Nguesso, proclamé vainqueur de la présidentielle au Congo, a été investi vendredi à Brazzaville pour un quatrième mandat, en promettant devant une vingtaine de chefs d’Etat africains de défendre la forêt du bassin du Congo, «poumon africain qui fait respirer le monde».

A 77 ans, M. Sassou a été investi pour un nouveau mandat de cinq ans à la tête du Congo-Brazzaville, pays d’Afrique centrale riche en pétrole et en bois, qui s’étend au milieu des forêts et des tourbières du bassin du Congo.

A un peu plus de six mois de la COP26 prévue à Glasgow en novembre, l’ancien officier a promis de «donner au Congo la dimension mondiale qu’il mérite en matière de protection de l’environnement et de la biodiversité». «On ne dira plus l’Afrique noire mais l’Afrique verte», a ajouté le président «DSN».

Sur le plan intérieur, M. Sassou a promis une «politique de tolérance zéro» à l’égard des détournements de fonds et de l’enrichissement illicite. «J’y veillerai», a insisté le président réélu. Une vingtaine de chefs d’Etat africains ont fait le déplacement de Brazzaville pour l’investiture de DSN, ceux d’Angola, Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Ghana, Guinée, Guinée Equatoriale, Liberia, Mauritanie, Mali, Namibie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.

L’Algérie, le Cameroun, le Gabon, le Rwanda, l’Afrique du Sud se sont fait représenter par leurs Premiers ministres ou un responsable de haut rang pour l’investiture de M. Sassou, impliqué dans des médiations africaines dans les conflits régionaux (Libye, Centrafrique, RDC). Reprenant un thème de campagne, le président a promis une «révolution agricole» pour sortir son pays de sa dépendance au pétrole et aux importations.

M. Sassou Nguesso a été élu lors du scrutin du 21 mars, contre six adversaires, avec 88,40% de suffrages, selon les résultats validés par la Cour constitutionnelle. Trois de ses opposants ont déposé des recours en annulation qui ont été rejetés. Son principal adversaire, Guy-Brice Parfait Kolélas, est décédé du Covid-19 le lendemain du jour du scrutin, à son arrivée en France pour une évacuation sanitaire.

Avec LSI AFRICA

CONTINUER LA LECTURE

ACTUALITÉ

Bénin : l’opposant Joël Aïvo déposé en prison

Avatar

Publié

le

Le professeur Joël Aïvo, candidat recalé à l’élection présidentielle n’a pas été libéré.

Gardé à vue depuis le jeudi 15 Avril 2021, Joël Aïvo a été présenté ce vendredi soir au procureur spécial, Mario Mètonnou près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Joël Aïvo et 3 autres personnes ont été placés en détention provisoire pour atteinte à la sûreté et blanchiment de capitaux et leur audience est prévue pour le 15 juillet.

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

FAITS DIVERSIl y a 8 heures

Incroyable : le corps de cette jeune femme vaut une fortune !

La vie d’Amber Breeana Luke a changé à ses 16 ans. La jeune femme a dépensé un montant exorbitant pour...

SPORTSIl y a 12 heures

La liste des joueurs qui ne continueront pas au Real Madrid

Sous la direction de Florentino Pérez, le Real Madrid a toujours été caractérisé par une équipe de stars. Mais malheureusement,...

ACTUALITÉIl y a 13 heures

Congo : Denis Sassou Nguesso prête serment devant une vingtaine de dirigeants africains

Le président Denis Sassou Nguesso, proclamé vainqueur de la présidentielle au Congo, a été investi vendredi à Brazzaville pour un...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Maître Gims : l’artiste  franco-congolais s’affiche avec ses enfants et fait fondre la toile !

Attention les yeux ! Sur son compte Instagram, Maître Gims a posté plusieurs photos où elle s’est affichée vraiment adorable...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Côte d’Ivoire. DJ Arafat : la star ivoirienne Emma Lohoues s’affiche ultra sexy

Attention les yeux ! Emma Lohoues vient d’éblouir ses followers en dévoilant une nouvelle photo d’elle sur Instagram. Et le...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Côte d’Ivoire : le rappeur Ramba Junior s’affiche avec Sidiki Diabaté (photo)

Sur son compte Instagram, Ramba Junior vient de dévoiler un nouveau cliché de lui et du chanteur malien Sidiki Diabaté....

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

La famille de DMX sème l’alarme face à des collectes de fonds funéraires frauduleuses

La famille du légendaire rap américain, DMX, a sonné l’alarme sur des collectes de fonds funéraires frauduleuses. À la suite...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Kanye West révèle avec qui il veut sortir après avoir réalisé que son mariage avec Kim Kardashian était enfin terminé

Le rappeur n’a pas l’intention de passer le reste de sa vie à pleurer à propos de son ex-épouse, Kim...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Scott Disick admet que Kourtney Kardashian l’aime et veut l’épouser

Scott Disick professe son amour pour Kourtney Kardashian et fait parler ses sœurs du mariage dans l’avant-première du «KUWTK!» de...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Côte d’Ivoire – Serge Beynaud : le chanteur ivoirien dévoile des clichés inédits  (photos)

Serge Beynaud a encore fait parler de lui sur Instagram. En effet, le jeune homme a partagé une nouvelle collection...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Zeynab : la chanteuse béninoise s’est affichée en mode traditionnelle (photos)

Sur son compte Instagram, Zeynab ne cesse d’éblouir les internautes. La chanteuse béninoise a encore fait craquer la Toile avec...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Côte d’Ivoire – DJ Arafat : torride, sa veuve Carmen Sama s’affiche ultra sexy

Alerte à la bombe ! Sur son compte Instagram, la veuve de DJ Arafat a affiché son impressionante poitrine avec...

CÉLÉBRITÉSIl y a 14 heures

Jennifer Lopez et Alex Rodriguez confirment leur séparation : «Nous sommes meilleurs en tant qu’amis»

Après des semaines de spéculations, Jennifer Lopez et Alex Rodriguez ont confirmé qu’ils avaient mis fin à leurs fiançailles après...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Bénin : l’opposant Joël Aïvo déposé en prison

Le professeur Joël Aïvo, candidat recalé à l’élection présidentielle n’a pas été libéré. Gardé à vue depuis le jeudi 15...

SPORTSIl y a 1 jour

Zinedine Zidane : l’entraîneur du Real Madrid et une phrase surprenante sur son idole

Zinedine Zidane est l’ un des plus grands représentants du football au monde. Le Français a non seulement brillé en...

CÉLÉBRITÉSIl y a 1 jour

Clara Morgane : ultra sexy, la star a sorti le grand jeu pour teaser son cabaret en streaming !

Clara Morgane a fait le bonheur de ses abonnés. Via sa story Instagram, la star a dévoilé un cliché d’elle...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Présidentielle 2017 : Mélenchon perd son procès en diffamation contre le rapporteur ayant dénoncé ses comptes

Le rapporteur de la Commission des comptes de campagne qui avait dénoncé des «irrégularités» dans les dépenses de Jean-Luc Mélenchon...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Congo : Denis Sassous Nguesso prête serment devant une vingtaine de dirigeants africains

Le président Denis Sassou Nguesso, proclamé vainqueur de la présidentielle au Congo, a été investi ce vendredi à Brazzaville pour...

ENQUÊTESIl y a 1 jour

Russie : un partisan de Navalny condamné à deux ans de prison pour des tweets

Un tribunal russe a condamné ce vendredi à deux ans de prison ferme un collaborateur de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Brésil : Raoni demande à Biden d’ignorer les «mensonges» de Bolsonaro

Le cacique Raoni Metuktire, défenseur emblématique de la forêt amazonienne, a mis en garde ce vendredi le président américain Joe...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Covid-19 : Angela Merkel a reçu une première dose de vaccin AstraZeneca

Angela Merkel a reçu ce vendredi une première dose du vaccin anti-Covid du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, a annoncé le porte-parole...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Migrants : au moins 20 morts et 17 portés disparus au large de la Tunisie

Vingt migrants tentant de rallier l’Europe depuis les côtes tunisiennes ont péri en mer et 17 sont portés disparus, après...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Nigeria : exode massif après cinq jours d’attaques djihadistes dans le nord-est

Quelque 65.000 personnes ont fui la ville de Damasak dans le nord-est du Nigeria, ont annoncé vendredi 16 avril les...

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Bénin : du nouveau dans l’affaire Joël Aïvo

Au Bénin, le directeur financier du professeur Joël Aïvo, candidat recalé à l’élection présidentielle vient d’être arrêter par la police....

ACTUALITÉIl y a 1 jour

Niger : un douanier tué dans une attaque djihadiste

Au moins un agent des douanes a été tué dans une attaque d’envergure dans la nuit de jeudi à vendredi...