RESTEZ CONNECTÉ

ECONOMIE

Covid-19 : les compagnies aériennes africaines pourraient perdre 4 900 milliards Fcfa de revenus passagers en 2020 (AFRAA)

Avatar

Publié

le

La pandémie de Covid-19 a affecté le portefeuille des sociétés aériennes africaines, qui pourraient perdre en 2020, 4 933 milliards de Fcfa (8,8 milliards de dollars) de revenus passagers, selon le secrétaire général de l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), Abderahmane Berthé, dans un entretien à APA.

«L’AFRAA estime que pour l’année 2020, les compagnies aériennes africaines pourraient perdre 8,8 milliards de dollars (4 933 milliards Fcfa) de revenus passagers par rapport à 2019», tandis que les «pertes d’emplois dans l’aviation et les industries connexes pourraient atteindre 3,1 millions», indique M. Abderahmane Berthé.

La Covid-19, déclarée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme une pandémie en mars 2020, a fortement impacté le transport aérien international. En Afrique, de nombreux pays ont immédiatement adopté des mesures de fermeture des frontières aériennes et terrestres.

Selon le secrétaire général de l’AFRAA, «plus de 95% de la flotte aérienne était effectivement clouée au sol». Seulement des vols de fret aériens ont opéré pour satisfaire la demande de transport des équipements médicaux et des biens essentiels.

En dépit de cette situation, certaines compagnies ont pu opérer avec des vols fret qui ont généré des revenus sans pour autant atténuer substantiellement l’impact de la crise sur ces sociétés aériennes (Ethiopian Airlines, Kenya Airways, Egyptair, Rwandair …).

L’enjeu aujourd’hui pour l’AFRAA demeure avant tout le redémarrage des vols et la restauration des activités des compagnies aériennes africaines. Mais pour une reprise efficiente, «les compagnies ont besoin du soutien et de l’accompagnement des acteurs du secteur», fait observer M. Abderahmane Berthé.

Sur le terrain, dit-il, «la reprise est encore partielle». La reprise des vols a ostensiblement commencé aux mois de «juillet, août et septembre», cependant, «le niveau d’activité reste encore faible (30-40%)» ainsi que les taux de remplissages des vols.

Pour contenir la crise sanitaire de la Covid-19, le Conseil de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a adopté en juin 2020 le «CART», un document contenant les recommandations pour la reprise des vols sans risque de propagation du Coronavirus (Covid-19) et visant à ramener la confiance des voyageurs aériens.

Soutiens financiers

La Covid-19 a grevé la bourse de la plupart des compagnies aériennes sur le continent. Le problème immédiat pour ces compagnies aériennes, est selon M. Berthé le manque de liquidité; et pour minimiser l’impact de la Covid-19, il est essentiel que les gouvernements intensifient leurs efforts pour soutenir l’industrie du transport aérien africain.

Dans l’optique de l’accompagnement, l’AFRAA a lancé dès le 18 mars 2020, un appel aux gouvernements africains pour soutenir les compagnies aériennes, tout en exhortant à la discussion pour adapter ces différents appuis sous forme de «prêts, garanties sur prêts, allègement ou report de charges».

Dans cette même veine, les organisations du secteur (AFRAA/IATA/AASA/OMT/WTTC) ont lancé le 6 mai 2020 un appel conjoint aux institutions financières internationales et de développement, ainsi qu’aux donateurs pour mettre en place une enveloppe d’aide de 10 milliards de dollars, soit 5 599 milliards de Fcfa.

Un soutien financier à l’industrie aérienne africaine dans le contexte de la pandémie de Covid-19, n’est pas facile pour les États. Pour ce faire, le secteur tente de se prendre en charge avec l’organisation de webinaire ou la sensibilisation des compagnies sur les opportunités et les mécanismes de financement offerts par des établissements de crédits.

Sous les auspices de la Commission de l’Union Africaine, le Groupe de travail africain de haut niveau sur la Covid-19 a formulé des recommandations pour les Etats et créé un fonds continental de relance estimé à 25 milliards USD pour soutenir les plans de relance à court, moyen et à long terme pour le secteur de l’aviation afin de favoriser le développement d’une connectivité aérienne durable et résiliente.

Plusieurs pays africains ont déjà apporté un certain soutien à leur secteur du transport aérien. Cependant, «ces efforts doivent être amplifiés», soutient le secrétaire général de l’AFRAA, Abderahmane Berthé.

«Au niveau de l’AFRAA, nous avons élaboré un plan de relance à l’attention de nos membres, basé sur neuf piliers d’actions: Gouvernements et Etats, autorités de régulation, fournisseurs, clients/passagers, maintenance, réduction des coûts, cargo, personnel et les stratégies pour assurer la continuité des activités», assure M. Abderahmane Berthé.

Toutefois, estime-il que la coopération entre les compagnies aériennes africaines est aussi nécessaire pour atteindre une connectivité renforcée où elles seront économiquement plus performantes et contribueraient à l’intégration économique du continent.

Gestion post Covid-19

Selon M. Abderahmane Berthé, la gestion post Covid-19 de la situation commande que les compagnies aériennes concluent des accords de coopération, y compris des fusions en tant que stratégie de survie.

L’AFRAA a également engagé dans cet élan de nouveaux projets en vue de réduire les coûts d’exploitation et accroître les revenus des compagnies aériennes africaines. Mais, pour l’organisation la coopération entre les compagnies sera essentielle pour améliorer la connectivité intra-africaine.

L’Association des compagnies aériennes africaines qui constate «beaucoup de disparités», lance aux autorités de régulation un appel pour l’harmonisation des mesures appliquées par les Etats, ce qui pourrait assurer une pérennité des activités.

L’avènement de la Covid-19 montre que les technologies innovatrices et l’automatisation joueront un rôle essentiel dans l’avenir du transport aérien. La nécessité de réduire les points de contact dans les aéroports a révélé la portée de l’utilisation des technologies biométriques pour éviter les risques de contamination.

En vue de détecter et contenir la Covid-19, les États ont mis en place dans les aéroports des dispositifs de bio surveillance numérique. Et ce, pour rassurer les passagers. Le protocole de l’OACI édicte les mesures incluant le port du masque, la mise en place de technologies sans contact dans le processus de voyage et les mesures de contrôle.

Lancé par l’UA, le projet de Marché unique du transport aérien africain (MUTAA), devrait être rendu plus performant pour une meilleure connectivité aérienne, en termes de temps de trajet réduit, de tarifs réduits en vue d’une compétitivité des compagnies aériennes africaines.

Le MUTAA, commente M. Berthé, contribuera «grandement à faciliter le rebondissement du transport aérien en Afrique pendant et après la période de reprise». Car, le protocole de libre circulation des personnes complète le MUTAA en levant les restrictions sur les visas.

L’AFRAA a été créé il y a 52 ans et comprend aujourd’hui 45 compagnies membres. Elle revendique 35 partenaires de l’industrie. Mi 2020, le niveau de trafic enregistre un taux «très faible de l’ordre de 30%» par rapport au niveau habituel. Le niveau devrait atteindre 60% d’ici la fin de l’année 2020.

AP/ls/APA

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECONOMIE

La Suisse alloue plus de 5 milliards f cfa aux petits agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest

Avatar

Publié

le

Par

L’accord de partenariat, paraphé ce lundi entre le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (Coraf) et la coopération suisse, vise à aider les petits agriculteurs du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest à accéder aux innovations et aux technologies agricoles améliorées.

Les innovations technologiques sont de plus en plus utilisées pour une meilleure résilience face aux effets du changement climatique. Et le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (Coraf) ne compte pas rester en marge de ce mouvement. En effet, le centre de recherche vient d’obtenir de ses partenaires suisses un nouveau financement pour doter les producteurs de technologies agricoles améliorées.

«Nous voulons faire de la technologie un levier du développement au niveau communautaire. Il ne s’agit plus d’échanger les technologies entre pays mais, de faire en sorte qu’une technologie disponible dans un pays puisse aller immédiatement au niveau des communautés», a expliqué le directeur exécutif du Coraf, Abdou Tenkouano.

Ce premier appui de la coopération suisse permettra de financer principalement le Plan Stratégique 2018-2027 du Coraf. Il couvre la période 2020-2024 et constitue la première phase d’un engagement de 12 ans entre la représentation diplomatique helvétique et le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles. L’enveloppe globale de ce partenariat s’élève à 18 milliards FCFA.

«Concrètement, cette contribution vise la sécurité alimentaire, nutritionnelle et économique de plus de 10 millions de personnes (bénéficiaires directs et indirects) dont 50% de femmes et 60% de jeunes en Afrique de l’Ouest», a fait savoir l’Ambassadrice de la Suisse au Sénégal, Madame Weichelt Krupski Marion.

A en croire cette dernière, cette contribution permettra à environ 2 millions de producteurs dont 50% de femmes et 60% de jeunes d’utiliser plus d’innovations et technologies pour augmenter les rendements dans leurs champs de maïs, mil, riz, manioc, tomates et dans leurs entreprises agricoles.

Poursuivant, elle a indiqué que les innovations seront développées de manière participative afin qu’elles soient adaptées aux besoins des populations. Ces dernières seront aussi informées et formées pour une bonne connaissance et une bonne utilisation de ces innovations.

Cette première phase de partenariat qui s’inscrit dans le cadre du Plan Stratégique du Coraf vise les agriculteurs de cinq pays que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad, le Mali et le Niger.

ARD/te/APA

CONTINUER LA LECTURE

ECONOMIE

Le PNUD prévoit mobiliser 40 milliards Fcfa au profit de la Côte d’Ivoire de 2021-2025

Avatar

Publié

le

Par

Le Bureau du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Abidjan prévoit mobiliser 40 milliards de Fcfa sur la période 2021-2025 pour les projets de développement au profit de la Côte d’Ivoire contre 28,44 milliards de Fcfa levés de 2017 à 2020.

Cette mobilisation de fonds s’inscrit dans le cadre du Programme de coopération du PNUD en Côte d’Ivoire (CPD). Un atelier regroupant des acteurs ministériels et le PNUD s’est ouvert lundi à Grand-Bassam en vue de faire le bilan du CPD 2017-2020 et la programmation 2021-2025.

Selon la représentante résidente du PNUD en Côte d’Ivoire, Carol Flore-Smereczniak, le programme 2021-2025 comprend «un budget estimé à 73 millions de dollars Usd (40 milliards Fcfa) contre 52 millions de dollars (28,44 milliards Fcfa) pour le cycle 2017-2020».

«Notre ambition est de doubler le cycle précédent et d’arriver à mobiliser au moins 100 millions de dollars (54,74 milliards Fcfa) pour le bénéfice de la population de la Côte d’Ivoire», a déclaré la représentante résidente du PNUD.

Le cycle 2021-2025 devrait s’articuler autour de trois piliers programmatiques contre deux pour le précédent. Il concernera la gouvernance inclusive, l’Etat de droit et la qualité des institutions (1), la croissance inclusive, la résilience et la réduction des inégalités (2), la gestion durable des ressources naturelles et l’adaptation au changement climatique (3).

Le programme 2017-2020 a porté notamment sur les axes du développement durable inclusif et la gouvernance démocratique. Le PNUD a mobilisé 52,3 millions de dollars UDS (28,61 milliards Fcfa) contre une enveloppe budgétaire de 52 millions de dollars (28,44 milliards Fcfa) attendue.

«Je tire un bilan satisfaisant» du Programme de coopération du gouvernement de Côte d’Ivoire avec le PNUD sur la période 2017-2020, a dit le ministre ivoirien du Plan et du développement, Mme Kaba Nialé.

Le bilan de ce programme ressort 1,3 million de personnes bénéficiaires des interventions, 45 projets exécutés, 70% des ressources affectées au portefeuille gouvernance et a permis de mettre à niveau 900 fonctionnaires de police et de protection civile.

Il a en outre permis à 92 000 personnes d’avoir accès à une assistance juridique ou judiciaire, à 30 institutions et structures publiques de bénéficier d’appuis techniques ainsi qu’ à 21 000 personnes dont 60% de femmes d’avoir un emploi dans les domaines de la production agricole, de la petite transformation et du commerce.

L’atelier, ouvert ce lundi, s’achève le 1er décembre 2020. Il vise aussi à intégrer les priorités des Objectifs de développement (ODD) dans le programme en vue d’un développement inclusif et soutenu du pays.

AP/ls/APA

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

SPORTSIl y a 3 minutes

Rivaldo rêve déjà d’un trio Messi-Neymar-M’bappé au PSG !

Rivaldo, ancien joueur du FC Barcelone, s’est exprimé pour Betfair au sujet des récents propos de Neymar. Parmi tant d’angles...

CÉLÉBRITÉSIl y a 35 minutes

Côte d’Ivoire : levée de fonds pour payer l’amende de Yodé et Siro, les deux stars du Zouglou se prononcent

Après des critiques acerbes, en fin de semaine dernière lors d’un concert à Yopougon (quartier populaire d’Abidjan) à l’encontre du...

CÉLÉBRITÉSIl y a 54 minutes

Charlotte Dipanda : la star camerounaise a donné son cœur à Singuila (vidéo)

De l’amour dans l’air. Suiguila ne s’écarte pas de sa ligne de toujours. Cette fin de semaine, le Rossignal a...

SPORTSIl y a 2 heures

Officiel : Patrick Vieira n’est plus l’entraîneur de l’OGC Nice !

Ce vendredi matin, l’OGC Nice a officialisé le départ du technicien français. Un départ qui était dans l’air du temps...

SPORTSIl y a 3 heures

Réal Madrid : Iker Casillas défend Zinedine Zidane !

Le Français actuellement est au bord du précipice avec sa chaise qui dandine, mais d’après son ancien coéquipier, il mérite...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Sidiki Diabaté : le chanteur malien continue de faire vibrer la toile

Même en prison, Sidiki Diabaté continue de faire effet grâce à sa musique comme s’il était en toute liberté. Son...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Côte d’Ivoire : 24 mois d’emprisonnement avec sursis et une amande requis contre Yodé et Siro

En garde à vue depuis hier 02 décembre, c’est aujourd’hui que Yodé et Siro devait être auditionnés. Les messages de...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Mali : mort du chanteur Sidiki Diabaté, l’artiste Walaha Momo dément et met en garde

Depuis quelques heures, une rumeur annonçant la mort du célèbre artiste malien Sidiki Diabaté a envahi la toile comme une...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Côte d’Ivoire – Emma Lohoues : cette vidéo de l’ex-copine de DJ Arafat fait le buzz sur la toile

Emma Lohoues s’affiche toujours au top de la forme sur les réseaux sociaux. L’ex-compagne de DJ Arafat a posté une...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Aya Nakamura : la chanteuse évoque les violences conjugales infligées par son ex !

Aya Nakamura file le parfait amour avec son producteur Vladimir Boudnikoff. Pour autant, la chanteuse a dû passer des épreuves...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Peter Okoye et Peter Odemwingie : les deux frères se battent sur les réseaux sociaux

Ancien international nigérian, Peter Odemwingie et musicien populaire, Peter Okoye se sont tournés vers les réseaux sociaux pour se battre....

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

«Tu n’as pas été mis sur terre pour rester stagnant», le chanteur nigérian Olamide

L’artiste de rap populaire, Olamide, a utilisé son compte Twitter pour conseiller ses fans. Dans un message à ses 4,1...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

Bonne nouvelle : l’album nigérian le plus diffusé de Burna Boy sur Spotify en 2020

Le récent album de Burna Boy, Twice As Tall, a été désigné comme l’album nigérian le plus diffusé sur la...

CÉLÉBRITÉSIl y a 5 heures

«Regina Daniels sait que je peux épouser une autre femme», Ned Nwoko

L’actrice nigériane populaire Regina Daniels et son mari, Ned Nwoko, se sont mariés l’année dernière et ils ont la chance...

CÉLÉBRITÉSIl y a 6 heures

Tiwa Savage : la chanteuse enflamme totalement la toile avec son nouveau look

Tiwa Savage a gagné quelques kilos de chair et ce nouveau développement a attiré l’attention de ses nombreux fans, y...

ACTUALITÉIl y a 6 heures

«Nengi a abandonné ses rêves pour chasser l’ombre d’Erica», un blogueur appelle BBNaija Star, Nengi

Ex-colocataire de BBNaija saison 5, Nengi a été soumise aux trolls des fans d’Erica après avoir obtenu un long métrage...

SPORTSIl y a 7 heures

Ligues des nations : voici le programme de la finale 4 !

À l’issue des matches de phases de poules, les hauts dirigeants ont procédé ce jeudi à Nyon au tirage au...

SPORTSIl y a 7 heures

Atletico Madrid : Luis Suarez enfin négatif au Covid-19 !

Testé positif à plusieurs reprises, Luis Suarez s’est enfin remis de ce vilain virus. L’Atletico de Madrid a informé ce...

SPORTSIl y a 7 heures

«Zidane est un gagnant et les gagnants ne démissionnent pas»

Si l’heure actuelle menace la chaise de Zinedine Zidane au sein du Réal Madrid, certains anciens cadres du club croient...

CÉLÉBRITÉSIl y a 7 heures

Dadju serait-il le père du fils de Vitale ? Voici la photo qui succite des interrogations

La chanteuse ivoirienne vitale aurait eu une liaison avec le chanteur congolais Dadju. Une photo du fils de la chanteuse...

FAITS DIVERSIl y a 16 heures

Un pasteur demande aux africains : d’aller travailler pour booster l’Afrique au lieu de beaucoup prier tout le temps !

Un pasteur africain au cours de sa prédication a sérieusement critiqué les faux pasteurs qui abusent de l’argent des pauvres...

CÉLÉBRITÉSIl y a 18 heures

Côte d’Ivoire : Yodé et Siro condamnés à 12 mois d’emprisonnement avec sursis et 5 millions d’amende

Après plus de trois (03) heures d’audience, le verdict du procès Yodé et Siro vient de tomber. Contrairement au vœu...

SPORTSIl y a 20 heures

Réal Madrid : Zidane sur la sellette, Pochettino appelé comme remplaçant !

La chaise de Zinedine Zidane est sous menace. D’après des informations relayées par FootMercato, les hauts dirigeants auraient contacté Mauricio...

CÉLÉBRITÉSIl y a 22 heures

Côte d’Ivoire : Yodé et Siro libérés mais restent sous contrôle judiciaire

Les chanteurs Yodé et Siro présentés ce jeudi 3 décembre 2020, devant le juge du tribunal d’Abidjan ont été libérés...

SPORTSIl y a 1 jour

Deuil : la dépouille de Pape Diop présentée ce matin à Lens (photos) !

Décédé des suites à une longue maladie, l’ancien international sénégalais a été présenté à sa famille à Lens ce jeudi...