RESTEZ CONNECTÉ

SANTÉ

Coronavirus : au Kenya, on fait des tests sur les dromadaires

Avatar

Publié

le

Ces ruminants sont soupçonnés de transmettre le MERS-CoV, un cousin du Covid-19 apparu en 2012 en Arabie saoudite et susceptible d’engendrer la prochaine pandémie.

Lui non plus n’aime pas beaucoup se voir introduire un écouvillon dans le nez. Dans la réserve naturelle de Kapiti, dans le sud du Kenya, ce dromadaire subit dans la fureur un test PCR destiné à détecter un cousin du Covid-19, le MERS, susceptible d’engendrer un jour la prochaine pandémie.

Haute de 2 mètres et pesant 300 kg, la bête gronde et se débat, retenue à l’encolure, au museau et à la queue par trois chameliers, tandis que le vétérinaire en blouse bleue procède en vitesse au prélèvement redouté.

«Prélever un échantillon sur l’animal est difficile car vous ne savez jamais ce qui peut arriver. Si vous vous y prenez mal, cela peut être encore pire car il peut vous mettre un coup, vous mordre», explique Nelson Kipchirchir, vétérinaire à Kapiti.

En ce matin brumeux, l’un des chameliers n’échappera pas à un violent coup de pied au cours des prélèvements, nasaux et sanguins, menés sur une dizaine des 35 dromadaires de Kapiti.

Sur cette immense plaine buissonnante de 13 000 hectares appartenant à l’Institut de recherche international sur l’élevage (ILRI), dont le siège mondial est à Nairobi, cohabitent des animaux sauvages et des troupeaux de bétail destinés à la recherche.

L’ILRI a commencé à étudier les dromadaires du Kenya en 2013, un an après l’apparition d’un inquiétant virus en Arabie saoudite : le MERS-CoV, pour coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient.

Une maladie bien plus létale

Chauve-souris, pangolins, volailles… Avec la pandémie de Covid-19, le monde découvre l’ampleur des zoonoses, ces virus transmis par les animaux, qui totalisent 60 % des maladies infectieuses humaines, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans le cas du MERS-CoV, toujours selon l’OMS, c’est via le contact rapproché avec ce ruminant que le virus se serait transmis à l’homme, entraînant une épidémie qui a fait plusieurs centaines de victimes dans le monde entre 2012 et 2015, principalement en Arabie saoudite.

Ce virus entraîne chez l’homme des symptômes similaires au Covid-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires – contre un léger rhume pour le dromadaire) mais il est bien plus létal, tuant un malade sur trois.

Au Kenya, le dromadaire rencontre un succès grandissant, les consommateurs raffolant de son lait et de sa viande tandis que les bergers nomades des régions arides plébiscitent son adaptation au réchauffement climatique. «Le dromadaire est très important», appuie l’un des chameliers de Kapiti, Isaac Mohamed.

«Premièrement, il ne peut pas mourir en cas de sécheresse. Deuxièmement, il peut tenir trente jours sans boire», détaille cet homme longiligne originaire de l’extrême nord, aux confins de l’Ethiopie et de la Somalie, autant de zones riches en camélidés. Malgré une population de 3 millions de têtes, soit une des plus importantes au monde, cet animal indolent reste pourtant très mal connu au Kenya.

Dans les laboratoires de l’ILRI à Nairobi, la biologiste Alice Kiyong’a reçoit régulièrement des prélèvements effectués sur des dromadaires de différentes régions kényanes.

Armée d’une pipette, de réactifs et de machines, elle analyse chacun pour y détecter la présence du MERS, initialement transmis par la chauve-souris. Une recherche qu’elle a dirigée en 2014 a révélé l’existence d’anticorps au MERS chez 46 % des dromadaires étudiés, mais chez seulement 5 % des humains testés (soit 6 positifs sur 111 chameliers et ouvriers d’abattoirs).

«Le MERS que nous avons actuellement au Kenya ne se transmet pas facilement à l’homme», comparé au MERS d’Arabie saoudite, plus contagieux, conclut-elle.

«Le virus change tout le temps»

Ici aussi, l’émergence de variants, qui pourraient rendre le MERS kényan plus contagieux pour l’homme, obsède les chercheurs. «C’est exactement comme avec le Covid, pour lequel des variants sont apparus, comme le B.1.1.7 [dit «variant anglais»]. C’est la même chose avec le MERS : le virus change tout le temps», souligne Eric Fèvre, spécialiste des maladies infectieuses à l’ILRI et à l’université de Liverpool (Royaume-Uni) :

«J’aimerais avoir une boule de cristal et pouvoir vous dire si cela ne deviendra jamais extrêmement dangereux pour les humains ou si, avec quelques mutations génétiques, ce sera le cas. Je pense que l’important est de maintenir un effort de surveillance, parce qu’ainsi nous serons prêts quand cela arrivera.»

En 2020, le groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité (IPBES) a averti que les pandémies seraient à l’avenir plus fréquentes et plus meurtrières en raison de contacts accrus entre les animaux sauvages, le bétail et les humains, dus à la destruction de l’environnement.

«Avec le Covid, il y a un intérêt renouvelé pour tout ce qui touche aux virus, aux maladies zoonotiques», se félicite Eric Fèvre, évoquant notamment les problèmes de financements : «Cet intérêt renouvelé nous rend service en nous aidant à faire ce travail très important.»

Avec AFP

PUBLICITÉ
CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉ

Afrique du Sud : 2 morts dans l’incendie d’une aile Covid d’un hôpital

Avatar

Publié

le

Deux patients sont décédés mardi matin dans l’incendie d’un service dédié au traitement du Covid-19 dans un hôpital du Nord de l’Afrique du Sud, ont indiqué les autorités sanitaires locales.

L’incendie s’est déclaré à l’hôpital de Modimolle, situé à 170 km au nord de Johannesburg, dans la province rurale de Limpopo.

«Deux patients sont morts dans un incendie qui s’est déclaré dans le service dédié au traitement du Covid» au sein de cet hôpital, ont déclaré les autorités sanitaires locales dans un communiqué.

«Des infirmières de l’hôpital ont réussi à éteindre l’incendie et à secourir les patients qui se trouvaient dans le service, mais malheureusement deux d’entre eux étaient déjà morts», selon ces sources.

L’incendie pourrait avoir été provoqué par un patient qui fumait une cigarette, selon des informations non confirmées dans l’immédiat.

Le 16 avril, un important incendie s’était déclaré à l’hôpital universitaire Charlotte Maxeke de Johannesburg, un des centres dédié au traitement du Covid-19.

Près de 700 patients ont alors été évacués après l’incendie qui a causé d’importants dégâts matériels dans l’un des plus grands hôpitaux publics d’Afrique du Sud. Cet incendie n’avait pas fait de victimes.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

ACTUALITÉ

Le ministre indien des Affaires étrangères au G7 se dit potentiellement exposé au Covid-19

Avatar

Publié

le

Le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, en Grande-Bretagne pour les réunions du G7, a déclaré mercredi 5 mai avoir été exposé à des cas potentiels de Covid-19, précisant qu’il assumerait ses engagements «en mode virtuel».

«J’ai été informé hier (mardi) soir de l’exposition à des cas potentiellement positifs au Covid. Par mesure de grande prudence et aussi par égard pour autrui, j’ai décidé de conduire mes engagements en mode virtuel. Ce sera également le cas pour la réunion du G7 aujourd’hui», a-t-il tweeté.

L’Inde, qui subit une deuxième vague dévastatrice de Covid-19 ces dernières semaines, ne fait pas partie du G7, mais elle a été invitée par la Grande-Bretagne à participer à ces discussions.

Réunis à Londres depuis lundi pour leur première rencontre en personne en deux ans, les chefs de diplomatie de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni doivent reprendre leurs discussions mercredi pour se pencher notamment sur la situation sanitaire.

La chaîne Sky News avait un plus tôt mercredi rapporté la présence de deux cas positifs au Covid-19 au sein de la délégation indienne. «Nous regrettons profondément que le ministre des Affaires étrangères, le Dr Jaishankar, ne puisse pas assister en personne à la réunion d’aujourd’hui et qu’il y assiste désormais virtuellement», a déclaré un diplomate britannique.

Le département d’État américain a indiqué pour sa part avoir été informé, notamment par les professionnels de la santé publique de Grande-Bretagne, que ses protocoles sanitaires «permettraient de poursuivre (ses) activités au sein du G7 comme prévu».

«Nous n’avons aucune raison de croire qu’un membre de notre délégation est en danger. Nous continuerons à suivre les conseils des professionnels de la santé publique et à nous conformer aux mêmes protocoles stricts de Covid-19», a déclaré le porte-parole américain Ned Price.

L’Inde, deuxième pays le plus peuplé du monde avec 1,3 milliard d’habitants, a recensé plus de 20,6 millions de cas de Covid-19 au total depuis le début de la pandémie.

La recrudescence de l’épidémie de ces dernières semaines a mis son système de santé à genoux. Ses hôpitaux saturés manquent de lits, d’oxygène et de denrées médicales essentielles.

Avec AFP

CONTINUER LA LECTURE

L’INFO EN CONTINU

ACTUALITÉIl y a 15 heures

Energies renouvelables au Bénin : Dona Jean-Claude Houssou lance la phase II pour le bonheur des populations

En présence du représentant résident de l’Uemoa au Bénin, Yawovi Batchassi, du directeur de l’Aberme, Francis Tchekpo et des cadres...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Macron avait prévenu Philippe dès 2017 qu’il envisageait de le remplacer à mi-mandat

Il affirme qu’il en avait «parlé» à Édouard Philippe dès 2017. Pour Emmanuel Macron, remplacer son chef du gouvernement au...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Football : Motsepe annonce 5 milliards FCFA pour le championnat interscolaire

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe a annoncé mardi à Abidjan que sa Fondation fait...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Attaque au Burkina Faso lundi : le bilan atteint 25 morts

Au moins 25 personnes, dont deux supplétifs civils enrôlés dans la lutte antidjihadiste, ont été tuées et onze «terroristes neutralisés»...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Afrique du Sud : l’ANC suspend un haut responsable pour corruption, une première

L’ANC, parti historique au pouvoir en Afrique du Sud, a suspendu son secrétaire général Ace Magashule accusé de corruption, un...

SPORTSIl y a 2 jours

Mondial 2022 : le début des qualifications africaines pourrait être reporté à septembre

La Confédération africaine de football (CAF) envisage de repousser les deux premières journées des qualifications pour le Mondial-2022 de juin...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

La BCEAO retire ses réserves de change de la tutelle de la Banque de France

Cinq milliards d’euros de réserves de change des Etats ouest-africains utilisant le franc CFA sont en cours de transfert de...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Joe Biden rehausse le plafond d’entrée des réfugiés, l’ONU jubile

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés a salué mardi la décision du président américain Joe Biden d’admettre jusqu’à 62...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

L’Union européenne nomme un envoyé spécial pour la liberté de religion

La Commission européenne a désigné mercredi 5 mai un envoyé spécial «pour la promotion de la liberté de religion et...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Corée du Nord : Blinken consulte le Japon et la Corée du Sud

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken s’est entretenu mercredi, en marge de réunion du G7 à Londres, avec ses homologues...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Le ministre indien des Affaires étrangères au G7 se dit potentiellement exposé au Covid-19

Le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, en Grande-Bretagne pour les réunions du G7, a déclaré mercredi 5 mai...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Birmanie : le gouvernement de résistance lance sa propre force de défense

Le gouvernement de résistance birman, composé de députés déchus entrés en clandestinité, a annoncé mercredi 5 mai la mise en...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

L’OMS va créer un centre mondial de prévision des épidémies à Berlin

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Angela Merkel, chancelière allemande ont annoncé mercredi 5...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Covid-19 : la Suisse dépasse les 10.000 morts

La Suisse, qui compte quelque 8,6 millions d’habitants, a dépassé, mercredi 5 mai, les 10.000 morts du Covid-19 depuis le...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Afghanistan : des avions américains aident à repousser les talibans

Des avions américains ont apporté leur soutien ces derniers jours aux forces gouvernementales qui tentaient de repousser une offensive des...

ACTUALITÉIl y a 2 jours

Donald Trump ne peut pas revenir sur le réseau Facebook

Donald Trump ne peut pas réintégrer le réseau Facebook pour l’instant et Facebook a eu raison de prendre la décision...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Soudan : accusé de crimes contre l’humanité au Darfour, Ahmed Haroun veut être jugé par la CPI

Cet ancien ministre du régime d’Omar al-Bachir, poursuivi notamment pour meurtre, viol, torture, persécution et pillage, estime que son pays...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Mozambique : l’exode continue dans le nord où la sécurité demeure précaire

Des milliers de réfugiés épuisés continuent à fuir à pied ou en bateau la ville de Palma, victime d’une importante...

ECONOMIEIl y a 3 jours

La Banque de France transfère 5 milliards d’euros de réserves de change à l’Afrique de l’Ouest

Cette opération s’inscrit dans la réforme du franc CFA, une monnaie commune à quatorze pays du continent et perçue comme...

SPORTSIl y a 3 jours

Mondial 2022 : le début des qualifications africaines pourrait être reporté à septembre

La Confédération africaine de football (CAF) envisage de repousser les deux premières journées des qualifications pour le Mondial-2022 de juin...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Afrique du Sud : 2 morts dans l’incendie d’une aile Covid d’un hôpital

Deux patients sont décédés mardi matin dans l’incendie d’un service dédié au traitement du Covid-19 dans un hôpital du Nord...

ENQUÊTESIl y a 3 jours

Lamine Diack : l’ancien président de l’athlétisme mondial bientôt de retour au Sénégal

L’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, condamné à Paris dans une affaire de corruption autour du dopage en Russie,...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Les habitudes de l’ancien régime ont la vie dure, se plaignent des jeunes Tchadiens

Casimir et ses camarades enterrent les corps des jeunes qui ont été tués lors des manifestations de la semaine dernière...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Militante algérienne : la gynécologue Amira Bouraoui condamnée pour «offense à l’islam»

La militante algérienne Amira Bouraoui a été condamnée mardi à deux ans de prison ferme pour «offense à l’islam» et...

ACTUALITÉIl y a 3 jours

Le ministre indien des Affaires étrangères au G7 se dit potentiellement exposé au Covid-19

Le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, en Grande-Bretagne pour les réunions du G7, a déclaré mercredi 5 mai...